Cameroun: Consommation - Des clients de plus en plus regardants

Contrairement à ce que l'on pense, les Camerounais vérifient bien les produits qu'ils achètent.

Josiane Abena, mère de famille inspecte longuement le pack de yaourts qu'elle vient de sortir du rayon des produits laitiers dans un grand magasin de la place. Les informations contenues sur l'étiquette du produit indiquent une date de péremption au 11 novembre courant.

De plus, les responsables du supermarché ont pris soin d'inscrire sur une enseigne que ces produits se consomment rapidement. « C'est de ce type d'informations que le consommateur a besoin », approuve la dame.

Elle dit être très regardante sur la qualité des produits qu'elle achète depuis ce jour où elle a failli être malade pour avoir acheté des yaourts de qualité douteuse. La Journée mondiale de la qualité qui commémorée hier vient une fois de plus poser le problème de qualité des produits consommés par les clients.

Il se pose également une autre problématique, l'intérêt des consommateurs. Contrairement à ce qu'on croit, une bonne frange de la population vérifie le contenu ou du moins, prête attention aux indications inscrites sur le produit. Comme l'explique Anatole G, responsable de rayon dans un supermarché au centre-ville.

Sur une moyenne de 50 consommateurs, une bonne trentaine lisent et jugent le produit. « Beaucoup viennent souvent vers moi et me demandent des conseils, surtout pour ce qui est de la charcuterie, produits laitiers et légumes », indique Anatole G.

Dans un autre magasin, un responsable explique qu'il reçoit des plaintes de clients ayant été déçus par l'article acheté.

Après vérification, et au cas où celles-ci s'avèrent justifiées qu'elles sont récurrentes sur un produit précis, elles sont remontées auprès des producteurs internes ou externes. Si rien n'est fait, après, on peut arriver à la résiliation du contrat avec ledit producteur. « Nous faisons très attention à la qualité de nos produits.

De plus, le client est roi. S'il n'est pas satisfait, on est mal à l'aise », explique-t-il. Les producteurs quant à eux disent mettre tout en œuvre pour fabriquer de bons articles.

Déborah H, autre cliente explique pour sa part qu'elle vérifie systématiquement la qualité du produit seulement lorsqu'elle est au marché. « Mais difficilement dans les grandes surfaces parce que je le leur fais confiance », explique-t-elle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.