Burkina Faso: Attaque du convoi de la mine de Semafo - «Notre pays est plus que jamais menacé dans ses fondements » (UPC)

8 Novembre 2019
communiqué de presse

A travers un communiqué de presse du gouverneur de l'Est, l'Union pour le Progrès et le Changement a appris avec une très grande consternation, l'attaque d'un convoi transportant des travailleurs de la mine d'or « SEMAFO S.A. » sur l'axe Ougarou-Boungou.

Cette attaque, selon le communiqué, a causé d'énormes pertes en vies humaines et des blessés.

L'UPC s'incline devant la mémoire des disparus tout en présentant ses sincères condoléances à toute la nation éplorée, et souhaite que les blessés recouvrent au plus vite la santé.

Au regard de l'ampleur du drame, l'UPC constate que notre pays est plus que jamais menacé dans ses fondements. Elle appelle une fois de plus le pouvoir MPP, à prendre toutes les initiatives et mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens.

Que Dieu veille sur notre chère patrie !

Vive le peuple burkinabè, un et indivisible !

Ouagadougou, le 07 novembre 2019

Le Premier Vice-président de l'UPC

Denis NIKIEMA

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.