Algérie: Engraissement du thon rouge - Une potentielle coopération entre le pays et la Croatie

Oran — L'engraissement du thon rouge est un domaine potentiel pour développer des partenariats entre l'Algérie et la Croatie, a indiqué vendredi à Oran l'ambassadeur de la Croatie en Algérie, Ilija Zelalic, dans une déclaration à l'APS.

Interrogé en marge du Salon international de la pêche et de l'aquaculture (SIPA) qui se tient au Centre des conventions d'Oran, M. Zelalic a indiqué que la Croatie dispose d'un savoir- faire "important" dans le domaine de l'engraissement du thon rouge, ajoutant qu'il sera intéressant de développer des partenariats entre Algériens et Croates dans ce domaine.

Une délégation d'investisseurs croates a d'ailleurs visité le Salon dans la perspective de trouver des opportunités de partenariat, a-t-il encore souligné, rappelant que la Croatie fait de l'engraissement du thon qu'elle exporte à 95% au Japon.

Pour rappel, la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Cicta) avait accordé sa faveur à la demande algérienne en 2017 pour la mise en place de trois fermes d'engraissement du thon sur le territoire national.

Le quota de l'Algérie, au titre de la campagne de pêche pour l'année 2019, était fixée à 1.445 tonnes par la Cicta et devra atteindre les 1.600, les années à venir. L'engraissement du thon relève sa valeur à 10 fois plus que le prix initial du thon rouge brut.

Les premières fermes marines d'engraissement ont fait leur apparition dans les années 1990 en Méditerranée, en mer Adriatique et dans le Golfe du Mexique. Le thon est engraissé pour atteindre 500 jusqu'à 1000% de son poids initial, puis est surgelé et exporté vers le Japon et les Etats-Unis d'Amérique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.