Sénégal: Nianing - 660 kg de yamba, 3 convoyeurs en garde à vue

8 Novembre 2019

La Direction de l'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (Ocrtis) vient ainsi d'opérer une importante saisie de chanvre indien dans les régions de Thiès et de Kédougou, informe un communiqué du Bureau des relations publiques de la Police nationale.

D'abord, dans la nuit du 06 au 7 novembre 2019, la Brigade régionale des stupéfiants de Thiès a effectué «une saisie de 660 kilogrammes de chanvre indien à Nianning (commune de Malicounda).

Ladite drogue était convoyée par trois (03) charretiers qui ont été appréhendés» et placés en garde à vue. En effet, les éléments de l'Ocrtis, suite à une descente dans la forêt classée de Nianing, ont trouvé trois charrettes transportant 8 sacs contenant du «yamba».

Les charretiers prennent la clé des champs avant de se faire rattraper par ces limiers spécialistes de la lutte contre la drogue.

L'enquête ouverte par la police n'a pas encore révélé toutes les facettes de cette affaire de drogue, le village de Nianing continuant de s'illustrer comme un lieu de transit ou de débarquement de la drogue.

D'ailleurs, la localité a été le théâtre de la saisie d'une importante quantité de cocaïne ces dernières années.

En plus, les forces de sécurité y font constamment des descentes fructueuses, en opérant des saisies de drogue. Interrogé, un observateur averti, attire l'attention sur un ensemble de facteurs concordants favorisant le trafic de la drogue en ces lieux.

A l'en croire, la proximité de la mer avec la départementale 505, la présence d'une forêt, la rapidité avec laquelle les débarquements se font, la possibilité d'utiliser des moyens de transport rudimentaires comme des charrettes à travers des ravins, des buissons et des bosquets ou d'autres caches insoupçonnées constituent des éléments à prendre en considération.

Plus loin, au Sénégal oriental, à Kédougou, la Brigade régionale des stupéfiants a interpellé deux (02) individus à Moussala, département de Saraya, «trouvés en possession d'un (01) kilogramme et dix (10) cornets de chanvre indien de type marron.

L'un des présumés trafiquants est réputé être un des barons du secteur de Moussala», renseigne le texte de la Police.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.