Guinée Bissau: Comment trouver une issue à la crise ?

Un bureau de vote lors de l'élections du 13 avril 2014, en Guinée-Bissau.
8 Novembre 2019

Un sommet extraordinaire de la Cédéao sur la crise politique en Guinée Bissau s'est ouvert vendredi à Niamey (Niger).

Sont présents les présidents du Togo, du Sénégal, du Benin, du Ghana et de Côte d'ivoire.

La délégation togolaise comprend le chef de la diplomatie, Robert Dussey, et le ministre de la Sécurité, Damehame Yark

La Guinée Bissau n'en finit pas avec ses convulsions politiques.

Il a actuellement deux Premiers ministres et deux gouvernements alors que la campagne pour la présidentielle du 24 novembre a débuté il y a quelques jours.

La Cédéao soutient le gouvernement dirigé par Aristides Gomes contre l'avis du président José Mario Vaz.

Alors à la tête de la Cédéao, Faure Gnassingbé avait été à la manœuvre pour convaincre le président Vaz de faire bouger les choses.

Depuis des décennies, ce pays lusophone a été secoué par des tentatives de putsch à répétition. Et ça ne semble pas s'arranger.

Un communiqué officiel de l'organisation devrait être publié dans la soirée.

A noter que le président Vaz a préféré rester chez lui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.