Angola: Le Chef de l'Etat promet des investissements pour la modernisation de la TPA

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a constaté vendredi les conditions techniques et de travail de la Télévision Publique d?Angola (TPA) au Centre de production de Camama, à Luanda, et promis des investissements pour moderniser cette station publique.

Après une réunion de 1h30 avec les membres du Conseil de la TPA, João Lourenço a déclaré à la presse que "nous donnerons la priorité à la TPA et, le moment venu, nous accorderons la même attention aux autres organes publics". L'investissement vise à fournir un meilleur service au public. «Les téléspectateurs et les travailleurs de la TPA doivent conclure qu'il a valu la peine la visite du Président à ces installations», a-t-il affirmé.

La visite du Chef de l'État angolais au Centre de production TPA visait à trouver des solutions au manque de ressources techniques dans la chaîne de télévision. Situé dans le district de Camama, le Centre comprend quatre blocs principaux comprenant des services administratifs, des studios (400 m2), un espace énergétique et des services de restauration.

Parmi les studios, trois se démarquent : Un 400 mètres carrés, un autre de 800 m2 et le troisième de 1200 m2. Le Centre produit actuellement 95% du contenu publié par la TPA. L'année prochaine, la chaîne de télévision publique devrait achever la migration du système analogique vers le numérique et entre dans le système haute définition appelé HD.

Inauguré en septembre 2008, le Centre a pour objectif de lancer un projet de fiction pour la production de feuilletons, de séries et de documentaires.

L'infrastructure occupe une superficie d'environ 210 000 mètres carrés, dont 14 100 m2 correspondent à l'aire de construction de blocs, de rues et de jardinage. La deuxième phase du projet prévoit la construction de deux studios de 600 m2 et d'un complexe résidentiel pour les travailleurs de la TPA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.