Angola: Sortie nationale pour le film "Kahitu"

Luanda — Le film "Kahitu" du réalisateur angolais Alberto Botelho, adapté de l'?uvre littéraire intitulée ??Vozes na Sanzala??, d?Uanhenga Xitu, sera dévoilé ce vendredi soir dans toutes les salles Cinemax du pays.

Ce film, qui raconte l'histoire d'un jeune (Kahitu) paralysé depuis sa naissance, qui rendu enceinte la plus belle fille du village, a été projeté mercredi en avant-première, dans une salle de cinéma de la capitale.

Le drame traditionnel, d'une durée de 70 minutes, décrit la fidélité et la complicité des valeurs socioculturelles angolaises, où les mythes et les croyances surnaturelles prédominent et influencent le comportement de la population.

Se confiant à la presse, à la fin de l'avant-première, Alberto Botelho a déclaré que le film avait été produit il y a 10 ans, mais que des raisons professionnelles et familiales avaient empêché sa sortie auparavant.

Selon le réalisateur, la production de l'œuvre cinématographique a pris un peu plus d'un, a compté sur des acteurs anonymes, en raison du genre de l'histoire et du profil des personnages, afin de se rapprocher à la réalité de l'histoire.

Il a expliqué d'avoir choisi l'œuvre "Kahitu" en raison de l'alternance du genre de l'histoire (drame, comédie et tragédie). Le film a été tourné à Calomboloca, dans le village de Nganga Zunze.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.