Cote d'Ivoire: Bondoukou - Du charbon à base de résidus d'anacarde pour les ménages

8 Novembre 2019

Les populations de Bondoukou, voire du Gontougo et d'ailleurs, pourront désormais utiliser du charbon fabriqué avec des résidus d'anacarde.

Ce produit a été présenté aux autorités administratives et politiques locales, le jeudi 7 novembre.

Lors d'une visite sur le site de décorticage des noix de cajou, les différentes étapes de fonctionnement de cette unité de transformation ont été présentées au secrétaire général de la préfecture de Bondoukou, Sylla Moustapha.

La cérémonie fait suite à la campagne de sensibilisation et de vulgarisation du produit et à la démonstration organisée deux semaines plus tôt, à l'intention des femmes de Bondoukou.

C'est une initiative de la coopérative des producteurs agricoles de Bondoukou (Copabo), en collaboration avec l'Anader.

« Ce charbon qui ne fume pas, avec une bonne efficacité énergétique, est une alternative pour minimiser les impacts environnementaux et les atteintes au bien-être du voisinage.

Par ailleurs, cette solution est une contribution à la lutte contre la déforestation », a expliqué le président du Conseil d'administration de cette coopérative, Kouamé Kouman Patrice.

Selon lui, ce type de charbon produit dans leur unité de transformation à Bondoukou entre dans le cadre d'un projet dénommé « Utilisation de charbon à partir de résidus de décorticage de noix de cajou », financé par le Fonds compétitif pour l'innovation agricole durable (Fciad).

Une action pilotée par le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (Firca).

Selon Kouamé Kouman Patrice, son unité semi-industrielle a une capacité de transformation de 2,5 tonnes d'anacarde pour produire 500 kg d'amandes par jour.

Il explique que pour cette opération, ce sont les résidus qui, d'habitude, sont jetés dans la nature qui sont transformés en charbon.

Bénéficiaire de ce projet d'un an démarré en janvier, la Copabo a déjà, dans la phase pilote, produit 1 tonne de ce charbon utilisé dans les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation.

Le premier responsable de cette coopérative a indiqué que sa structure entend se donner les moyens pour continuer à produire ce charbon à mettre à la disposition des populations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.