Madagascar: Rugby - Victoire des Springboks - « L'honneur de toute l'Afrique était sauvé », dit Marcel Rakotomalala

Le président du Malagasy Rugby, Marcel Rakotomalala est de retour au pays. Il vient d'assister à l'Assemblée générale du World Rugby, lors de la finale de la Coupe du Monde au Japon, la semaine dernière.

Plusieurs points ont été discutés et le plus important était centré sur la subvention de la compétition et du développement du rugby en Afrique, selon ses explications hier à Ankorondrano, lors d'une conférence de presse. « Et à compter de cette saison sportive, tous les matches qui vont se dérouler dans la Grande Ile devraient avoir une autorisation auprès du Malagasy rugby. L'assistance aussi a parlé des plaquages dangereuses, qui étaient trop fréquentes sur le terrain ces derniers temps, provoquant des blessures des joueurs et parfois des blessures mortels. En effet, des décisions relatives à ces problèmes ont été prises. Si un joueur est blessé, il devrait avoir un certificat médical justifiant son aptitude auprès d'un médecin avant de pouvoir continuer le match», a-t-il fait savoir.

Ainsi, la finale opposant l'Afrique du Sud à l'Angleterre avait inspiré le président. « C'est l'honneur de toute l'Afrique qui était sauvé, grâce à cette troisième victoire de l'Afrique du Sud. Cependant, les Springboks ont remporté définitivement la Coupe. La finale avait attiré des foules, plus que la finale de la coupe du Monde de football » a-t-il dit. Puisque Madagascar est déjà à la troisième place sur le continent africain, on a une chance de participer à la coupe du Monde. « Mais d'abord, les Malgaches devraient revenir à la solidarité et au fihavanana, la base du développement durable », a-t-il ajouté. La prochaine Assemblée extraordinaire du World Rugby est prévue en mai 2020.

Sur un même sujet, la France arbitrera la Coupe du Monde en 2023. Avec ses expériences en relation internationale, Marcel Rakotomalala avait déjà discuté avec le président de la Fédération française du rugby. Une convention de collaboration sera signée entre les deux fédérations. D'ailleurs, des projets sont déjà en vue, comme un stage de performance pour les Makis dames en France, qui va durer 7 semaines et 10 jours, avant leur match de repêchage aux Jeux Olympiques au Japon en 2020. Des techniciens français seront à la rescousse des Makis au centre de formation à Andohatapenaka. Ainsi, l'équipe malgache aura la possibilité d'aller en France pour une compétition ou formation. En marge de la coupe d'Afrique à VII, le Malagasy Rugby se concentre actuellement sur le match éliminatoire avant la poule, opposant les XV Makis aux Nigérians le 1er décembre à Mahamasina.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.