Angola: Le Budget Général de l'Etat sera débattu dans la généralité le 19

Luanda — La proposition du Budget général de l'État (OGE, sigle en portugais) pour 2020, qui prévoit des dépenses et des revenus de plus de 15 milliards de Kwanzas, sera discutée et votée, en général, à l'Assemblée nationale (AN), le 19 de ce mois.

La décision est issue de la conférence des leaders de groupes parlementaires, tenue vendredi, qui a servi à préparer la 1ère réunion plénière ordinaire de la 3ème session législative de la 4ème législature, qui n'aura que le Budget général de l'Etat à l'ordre du jour.

La proposition du budget 2020 prévoit des dépenses et des recettes de 15 875 610 485 070,00 kwanzas (quinze milliards cent soixante-quinze milliards six cent dix millions quatre cent quatre vingt cinq mille soixante dix kwanzas), plus 4,5 milliards par rapport à 2019.

En ce qui concerne la discussion, dans la généralité sur cet instrument principal de gestion et de mise en œuvre de la politique gouvernementale, Lucas Ngonda, membre du FNLA, a considéré comme réduit le temps prévu par le règlement intérieur (10 minutes par membre) pour permettre à chaque membre de prendre la parole.

Comme Lucas Ngonda, Benedito Daniel, député du PRS, plaide pour une révision du Règlement de l'Assemblée nationale afin de prolonger le temps actuel de 10 minutes.

Toujours sur le sujet, Alexandre Sebastião André, leader du groupe parlementaire CASA-CE, a affirmé que le temps réduit entravait non seulement leur formation politique, mais également la population, vu que les représentants de l'Exécutif ne peuvent pas répondre aux questions qui leur sont posées en temps utile.

S'exprimant au sujet des prévisions du budget de l'État, le député augure de changer le paradigme des politiques sociales, hors de la réalité, devant créer une révolution industrielle.

«La perte de temps» est discuter du temps d'antenne, selon la présidente par intérim du groupe parlementaire de l'UNITA, Navita Ngolo, pour qui le MPLA ne respecterait pas les règles démocratiques pour régler le problème, puisqu'il s'agit d'un précepte énoncé dans le Règlement de l'AN.

Toutefois, elle s'est dit préoccupée par les incertitudes de l'Exécutif et des agents économiques concernant le budget de l'État pour 2020, qui prévoit une inflation positive de 17,7% par rapport aux 25 précédents, et sceptique quant au taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) de 1,8 pour cent.

Concernant le temps d'antenne, Manuel da Cruz Neto, représentant du MPLA, a déclaré que la plainte n'était pas retenue parce qu'elle reposait sur la règle de la proportionnalité du résultat des élections générales. "S'ils veulent plus de temps, ils devront élire plus de députés".

Quant à la proposition du budget pour 2020, il a été qualifié de "budget de subsistance", qui permet à l'Exécutif de ne faire survivre que l'état et non de promouvoir le développement.

À la même séance, les leaders ont approuvé, pour le 20, le vote final sur le projet de loi sur la prévention et la lutte contre le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive.

Au cours de la même réunion, le vote final portera également sur le projet de loi sur la protection des victimes, des témoins, des accusés et des assistants pénaux et sur la loi sur la vidéosurveillance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.