Angola: La Chevron lance son deuxième navire de stimulation de puits

Luanda — Le deuxième navire de stimulation de puits de pétrole "Gammage Tide" lancé ce vendredi à Luanda optimisera la production des blocs zéro et 14 à Cabinda, exploités par la Chevron.

Inauguré par le ministre des Ressources minérales et du Pétrole, Diamantino Azevedo, le navire injectera des produits chimiques afin d'optimiser et de maintenir la longévité de la production de plus de 600 puits des blocs zéro et 14.

Le navire sera également responsable de l'injection d'azote pour maintenir les conduites propres en éliminant le sel, la paraffine et d'autres fluides.

Le ministre des Ressources minérales et du Pétrole, Diamantino Azevedo, a déclaré à la presse que c'était un pas important vers les défis auxquels l'industrie pétrolière était confrontée (baisse de la production de pétrole).

S'agissant du navire, il a déclaré qu'il contribuerait à l'optimisation de la production de pétrole dans le pays, dans l'objectif d'atteindre l'objectif de ce secteur.

A son tour, le directeur de la gestion des actifs des blocs zéro à 14 de la Chevron, Cesaltino Pedro, a quant à lui informé que le navire, d'origine portugaise, se rendrait à Cabinda samedi prochain pour démarrer ses activités.

Il a expliqué que, bien qu'il soit le deuxième navire de réactivation de puits de la Chevron, le Gammage Tide a été adapté avec des caractéristiques techniques et dispose de trois fluides: surveillance, laboratoire, entre autres pour l'activation de puits en Angola.

Le groupe, qui opère en Angola depuis plus de 60 ans, à travers sa filiale Cabinda Gulf Oil Company Limited (CABGOC), exploite des ressources dans deux concessions, notamment Bloc Zero à Cabinda et Bloc 14 en eaux profondes, ayant enregistré en 2018, une production moyenne quotidienne de 107 000 barils de pétrole et de 308 millions de pieds cubes de gaz naturel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.