Angola: Le MCS travaillera sur la valorisation de la classe

Luanda — Le ministre de la Communication sociale, Nuno dos Anjos Caldas Albino, a promis vendredi à Luanda de faire un travail intensif avec les organes public et, en particulier, avec le syndicat des journalistes, afin de tenter de valoriser la classe.

S'adressant à la presse à l'issue de la visite du Président de la République, João Lourenço, au Centre de production de la Télévision Publique d'Angola, dans le district urbain de Camama, le gouvernant a souligné que ce travail serait également étendu aux organes libéraux et aux associations professionnelles.

Comme je l'ai dit, les médias devraient continuer à s'efforcer d'améliorer la qualité du contenu des informations afin de garantir la démocratie et la liberté d'expression.

Selon le ministre, l'Exécutif a l'intention de mener à bien un programme de restructuration et de modernisation de la TPA, afin de donner une autre qualité d'image et de dignité à cette chaîne de télévision.

À son tour, le président du conseil d'administration de la TPA, Francisco Mendes, a déclaré qu'à la suite de la visite du Chef de l'État, la prochaine étape consistera à la remise au Titulaire du pouvoir exécutif.

Il a informé que ce paquet comprendra également la migration du système analogique vers le système numérique, afin que la TPA puisse transmettre en un an le système de haute définition (HD).

Le responsable a ajouté que le mémorandum traiterait également des difficultés quotidiennes rencontrées par les actuelles installations de la TPA sur l'avenue Ho Chi Minh.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.