Sénégal: Kaolack - Dix blessés recensés sur les routes du Gamou (Sapeurs-pompiers)

Kaolack — Une dizaine de blessés dont deux dans un état grave ont été recensés par l'équipe de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers déployée à Kaolack pour les besoins du Gamou, a appris l'APS.

Dix sorties ont été effectuées par les éléments des sapeurs-pompiers dont 9 accidents de circulation et un incendie. Une dizaine de blessés ont été dénombrés dont 2 dans un état grave, a ainsi confié à l'APS, le capitaine Djibril Sall de la brigade locale des sapeurs-pompiers.

La Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) a déployé à Kaolack une centaine d'éléments et de la logistique en nombre pour les besoins du Gamou, manifestation religieuse commémorant la naissance du prophète de l'islam (PSL), a-t-il fait savoir lors d'un entretien.

Le dispositif de couverture de cet évènement célébré dans différentes localités de Kaolack, principalement à Médina Baye et à Léona Niassène comporte des équipes positionnées à divers endroits.

C'est ainsi qu'un échelon a été positionné à Medina Baye avec engins d'incendie et 2 ambulances.

Un deuxième a été installé sur les axes Gandiaye, Passy, Fass Barigo et Ndoffane, alors qu'un troisième échelon intervient au niveau des centres de secours environnants, notamment kaolack, Nioro, Fatick, Foudiougne, Fimla, Koungheul , Gossas et Kaffrine.

Une équipe de plongeurs positionnée au port de kaolack complète le dispositif de surveillance et de secours de la BNSP, a assuré le capitaine Sall.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.