Ile Maurice: Paul Bérenger - «L'Alliance Morisien a récolté 37% des voix»

Le MMM n'a pas tardé à réagir. Après les résultats des élections, les élus ont tenu une conférence de presse ce samedi 9 novembre. C'est un Paul Bérenger conciliant et calme qui a pris la parole pour livrer ses analyses de la situation et annoncer la stratégie post-électoral du parti.

D'emblée, le leader du MMM a fait ressortir que même si l'Alliance Nationale a obtenu une majorité de sièges à l'Assemblée, ils n'ont récolté que 37% des voix. Face à ce score, il a lancé un appel au nouveau gouvernement pour demander aux élus de ne pas gouverner avec arrogance. Dans la foulée, Paul Bérenger a dit qu'il donne le temps au gouvernement pour qu'il commence à réalises ses promesses.

Si le leader MMM a concédé que le résultat des élections a été un coup dur pour le MMM, il a aussi fustigé le «money politics et la campagne de propagande infecte» menée par ses opposants. Il a aussi rappelé que le MMM a encore une fois été victime du système électoral. Par la suite, il a fait savoir qu'en temps et lieu, le leadership du parti sera remis en question et les militants seront appelés à voter pour renouveler les instances du parti.

Est-ce que le MMM répondra à une invitation de rejoindre le gouvernement ? Paul Bérenger n'a pas répondu à la question, affirmant qu'il ne fait pas «désorienter la population» et qu'il faut laisser la situation «settle down», rappelant par la même occasion que ce n'est pas un hasard que l'Alliance Morisien s'est appuyé sur des anciens du MMM, notamment Ivan Collendavelloo, Alan Ganoo et Steeve Obeegadoo, pour conforter leur position.

L'organisation des élections a aussi été vivement critiquée. «La façon de faire de la commission électorale pour compiler la liste doit changer. Puis, il y a eu d'autres cafouillages le jour du décompte» a souligné Paul Bérenger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.