Afrique de l'Ouest: Dakar lève plus de 55 milliards de francs sur le marché de l'UMOA

Dakar — L'Etat du Sénégal est parvenu à lever avec succès 55 milliards de francs sur le marché de l'Union monétaire ouest-africaine (UMOA), vendredi, a annoncé la Direction générale de la comptabilité publique et du trésor

L'opération a débouché sur un montant globalement levé de 55,875 milliards (dont 35,712 milliards d'OAT à 7 ans et 19,288 milliards d'OAT à 5 ans), soit un gain de 875 millions grâce aux surcotes, autrement dit primes, payées par les investisseurs retenus", rapporte un communiqué de la structure.

"(... ) L'Etat du Sénégal, l'Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la BCEAO, avait organisé cette émission simultanée d'Obligations Assimilables du Trésor avec des maturités in fine (non amortissables) respectives de cinq et sept ans, pour un montant de 50 milliards suivant un système d'enchères à prix multiples", indique le document parvenu à l'APS.

Il souligne que l'opération, "conforme à la stratégie de gestion de la dette, a été "positivement sanctionnée".

Elle s'est notamment conclue avec un taux de " couverture de 394,61% avec des offres de souscription qui sont ressorties à 197,3 milliards FCFA (dont 71,4 milliards sur la maturité de 7 ans et 125,9 milliards sur la maturité de 5 ans)", fait-on savoir.

Le communiqué fait état de rendements en amélioration, comparativement à ceux des dernières opérations sur les maturités considérées.

Ils s'établissent à 6,15% pour les Obligations Assimilables du Trésor (OAT) à 7 ans (contre 6,30% auparavant) et à 5,95% pour les Obligations Assimilables du Trésor à 5 ans (contre 6% précédemment)", détaille la même source.

"Ces résultats attestent ainsi la confiance réitérée en la qualité de signature de l'Etat du Sénégal, ainsi que le soutien constant aux initiatives de financement des politiques publiques mises en œuvre pour le développement", précise le texte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.