Cote d'Ivoire: Vidange des fosses septiques - Un programme de financement mis en place

9 Novembre 2019

Les opérateurs du secteur ont manifesté un fort besoin de financement pour renforcer leur capacité opérationnelle.

La Banque populaire de Côte d'Ivoire et l'Office national de l'assainissement et du drainage (Onad) ont signé, le 7 novembre, un partenariat visant à mettre à la disposition des acteurs de la vidange des fosses septiques, un programme de financement doté d'une enveloppe globale de 250 millions de FCfa.

Une étude économique du marché de l'assainissement non collectif commandée au cabinet Onpoint a révélé un important besoin de financement des opérateurs de la vidange des fosses septiques pour, essentiellement, renforcer leurs actifs de production, selon Amara Sanogo, directeur général de l'Onad.

« Dans sa quête permanente d'améliorer ce maillon transport de boue, l'Office s'est engagé à instituer un cadre d'accès aux crédits au profit des opérateurs de vidange. C'est dans ce cadre (... ) qu'il a finalisé avec la Banque populaire de Côte d'Ivoire cette convention de mise en œuvre d'un fonds en garantie des prêts pour le financement des activités des opérateurs de vidange de boue des fosses septiques de Côte d'Ivoire », a-t-il fait savoir.

Pour déclencher ce financement de 250 millions, l'Onad a mis en garantie 100 millions de FCfa, en accord avec les ministères de tutelle, notamment le ministère auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat et le ministère en charge de l'Assainissement.

Expliquant l'opportunité de cet accord de financement, le directeur général de la Banque populaire, Issa Fadiga, a un indiqué que ce partenariat s'inscrit parfaitement dans leur objectif qui est de participer activement à l'édification d'une économie ivoirienne forte. «La Banque populaire, dans ses nouveaux attributs, compte pleinement remplir sa mission d'inclusion financière à travers le financement des Pme/Pmi pour une Côte d'Ivoire émergente », a-t-il déclaré.

La production annuelle de boue de vidange en milieu urbain est de 2 millions de m3 et la quasi-totalité fait l'objet de dépotage « sauvage ». 27 sociétés de vidange sont agréées à ce jour. 12 autres attendent la signature de leur agrément.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.