Madagascar: Ivato - Un poseur d'affiches de propagande agressé

Le principe de non-agression entre les candidats et leurs partisans, préconisé par la Commission électorale nationale indépendante et le « Komitin'ny Fampihavanana Malagasy pour préserver la paix durant ces communales, a été bafoué à dans la commune d'Ivato, district d'Ambohidratrimo.

Le candidat du parti TIM, Penjy Randrianarisoa se plaint d'être victime d'un sabotage dans la conduite de sa campagne électorale. Actuellement, son poseur d'affiches est admis à l'hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona à Ampefiloha suite à l'agression dont il a été victime la nuit du jeudi 8 novembre. Il a le bras fracturé, sans parler les traces de bleus couvrant son dos et des blessures à la tête. Cette nuit-là vers 21 heures 30, il était en train de remplacer des affiches de ce candidat, enlevées par des personnes malintentionnées, quand trois individus l'ont attaqué.

Sans sommation, ces derniers l'ont frappé à plusieurs reprises avec un morceau de bois. Selon le témoignage de la victime, ses individus ont pris et déchiré la seule affiche qui lui restait avant de prendre la fuite. Pour le candidat concerné, ces individus auraient agi à la solde d'un adversaire. Ayant manifesté son amertume vis-à-vis de cet acte, il estime que cela ne devrait pas se produire si les candidats sont disposés à faire régner la démocratie en se mesurant par leurs idées au lieu de s'adonner à la violence.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.