Afrique: Le pape annonce un prochain voyage au Soudan du Sud

Pape Francis

Alors que le président sud soudanais Salva Kiir et son rival Riek Machar se sont donnés encore du temps pour mettre sur pied un gouvernement d'union nationale, la situation dans le pays est toujours suivie avec attention par le pape François. Ce dimanche 10 novembre, après la Prière de l'Angelus, le souverain pontife a confirmé qu'il se rendrait prochainement dans le pays et a appelé une nouvelle fois à la paix.

Le destin du Soudan du Sud est décidément un sujet constant de préoccupation pour le pape argentin qui a tenu à le rappeler devant les fidèles réunis place Saint-Pierre.

« J'adresse une pensée spéciale au cher peuple sud-soudanais que je devrais aller visiter l'an prochain. Je souhaite renouveler mon invitation à tous les acteurs du processus politique national à chercher ce qui unit et à dépasser ce qui divise », a déclaré le Pape François.

Le Pape appelle les dirigeants du Soudan du Sud au consensus pour le bien de la nation; un pays qui lui est cher et où il "devra" se rendre l'année prochaine #Juba #Vatican.

En avril dernier, la Secrétairerie d'État du Saint-Siège avait invité au Vatican Salva Kiir et Riek Machar pour deux jours de retraite spirituelle afin de prier pour que la paix revienne dans leur jeune nation et que les discussions entre les deux frères ennemis soient relancées.

Le pape François s'était même agenouillé devant les leaders sud-soudanais, une image qui avait fait le tour du monde.

A plusieurs reprises, les évêques catholiques, mais aussi anglicans ou presbytériens sont venus inviter le pape dans leur pays.

Si aucune date n'est pour l'instant annoncée, la venue à Juba de François sera bientôt une réalité. Elle devrait se faire en compagnie de Justin Welby, l'archevêque anglican de Canterbury, lui aussi très impliqué dans la réconciliation sud-soudanaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.