Guinée: 16 février 2020, nouvelle date annoncée pour les législatives

La Céni proclame les résultats des élections communales (au centre son président Me Salif Kébé), le 23 février 2018.

Le président de la Commission électorale, en Guinée, a annoncé samedi 10 novembre que les élections législatives pourraient avoir lieu le 16 février 2020. Cela fait des mois que ces élections sont reportées.

Ces élections législatives retardées - elles auraient dû se tenir en 2018 - auront probablement lieu le 16 février prochain, nouvelle date annoncée par le président de la Céni, Amadou Salif Kebe.

Il faut rappeler que le même président de la Commission électorale avait proposé, en septembre dernier, la date du 28 décembre 2019, date catégoriquement rejetée alors par les représentants de l'opposition au sein de cette institution.

Ils avaient jugé cette date irréaliste et servant, selon eux, le projet prêté au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat, en 2020.

Dans ce cafouillage, l'Organisation internationale de la Francophonie, acteur accompagnant le processus électoral en Guinée, avait elle-même demandé à la Céni de reconsidérer cette date du 28 décembre et c'est ce qui fut fait.

C'est pourquoi, cette fois, le nouveau calendrier a été adopté à l'unanimité des commissaires de la Commission électorale, toutes tendances confondues.

Ils ont en même temps annoncé avoir acquis le matériel nécessaire, réclamé par l'audit, pour la tenue de ces élections. La Commission renouvelle sa disponibilité à organiser une élection crédible, inclusive et transparente.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.