Mauritanie: Arrivée du Président de la République à Chinguetti pour superviser le lancement du festival des villes anciennes

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, est arrivé, dimanche matin, à la ville historique de Chinguetti pour superviser le lancement de la 9ème édition du Festival des villes anciennes.

A l'aéroport, le Président de la République a été accueilli par le wali de l'Adrar, M. Diagana Mohamedou Tijani Wagué, le ministre de la culture, de l'artisanat et des relations avec le parlement, Dr. Sidi Mohamed Ould Ghaber, le président du conseil régional, Me. Yahya Ould Abdel Ghahar, le commandant de la 3ème région militaire, le hakem, le maire, le député de de la moughataa de Chinguetti et les autorités administratives et sécuritaires de la moughataa.

Peu après son arrivée, le Président de la République s'est dirigé vers le centre-ville où il donnera le coup d'envoi de la 9ème édition du festival des villes anciennes, la troisième qu'abrite la cité de Chinguitty qui a accueilli la première édition de ce Festival en janvier 2012.

Les populations de la cité ont réservé au Président de la République, un accueil chaleureux sur l'ensemble du parcours conduisant à la Grande place de Chinguitty où doit se dérouler le Festival, exprimant tout leur enthousiasme à l'occasion de cette arrivée où les chameliers, richement harnachés étaient à la tête des accueillants de l'hôte de marque de la ville, traduisant la richesse de son patrimoine et son authenticité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.