Ile Maurice: Élections 2019 - Pravind Jugnauth et maintenant ?

10 Novembre 2019

La campagne électorale terminée, le leader du MSM déclare qu'il s'attelle à la tâche. Dans la foulée, il appelle tous les Mauriciens à se rallier derrière lui.

Le travail reprendra très bientôt. C'est l'assurance donnée par Pravind Jugnauth lors d'une conférence de presse hier au Sun Trust.

Le leader du Mouvement socialiste militant indique qu'il constituera son nouveau Conseil des ministres très vite. Quant aux postes de président et de vice-président de la République, interrogé par la presse à ce sujet, il dira qu'il fera connaître son choix en temps et lieu.

«Je poursuivrai mon travail dans la direction entamée depuis 2014», a-t-il déclaré. Il s'est dit fier que son équipe et lui aient pu présenter un bilan des réalisations durant cette campagne et que la population dans son ensemble ait adhéré à ce programme.

Faisant ressortir qu'il a obtenu un mandat clair et net pour gouverner le pays pendant les prochains cinq ans, Pravind Jugnauth a invité tous les Mauriciens à se rallier derrière son gouvernement. D'ailleurs, lorsque des membres de la presse lui ont demandé si les circonscriptions de la capitale qui n'ont pas d'élus de l'Alliance Morisien ne seraient pas tenues à l'écart, il a répliqué qu'il travaille pour tout le pays. Dans la foulée, il a rappelé qu'il y a plusieurs développements dans ces circonscriptions de la capitale.

Pravind Jugnauth a été très critique envers Navin Ramgoolam qu'il considère comme un mauvais perdant. «J'ai déjà perdu des élections et j'ai accepté cela. Mais Navin Ramgoolam a, lui, choisi de faire des allégations contre la commission électorale qui, on le sait, est indépendante et son travail a toujours été salué.»

Concernant les allégations faites à l'encontre de sa famille et lui-même, Pravind Jugnauth a souligné qu'il a déjà entamé des procès et que d'autres suivront. «Je n'ai jamais perdu un procès en diffamation», a-t-il soutenu. Au sujet du fait que l'Alliance Morisien a recueilli 38 % des votes exprimés mais a obtenu 38 sièges, Pravind Jugnauth a lâché : «Voilà le résultat !» Il a rappelé que l'alliance MSM-ML avait proposé une réforme électorale pour «corriger des anomalies du système», mais que l'opposition, surtout le MMM, n'a pas voté pour cela.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.