Cote d'Ivoire: Festival Cocobulles - La migration irrégulière au cœur du programme

10 Novembre 2019

La biennale internationale du dessin de presse et de la bande dessinée "Cocobulles" sera à sa 5e édition du 14 au 16 novembre à Treichville, au rond-point de la Rue 12.

Pour donner les grandes lignes de ce rendez-vous d'expression picturale, Mendozza Ycaramba, directeur de Cocobulles, était face à la presse le 8 novembre à la salle de mariage de la mairie de Treichville.

Pour l'édition 2019, Tache d'Encre, la structure initiatrice du festival, a choisi le thème de la migration irrégulière. Ainsi, «L'éveil des crayons contre le cauchemar de la migration irrégulière » guidera les réflexions artistiques.

C'est Arthur Moloko, adjoint au maire de la commune de Treichville, qui a souhaité le traditionnel akwaba avant d'exprimer le soutien total de la commune à "'Cocobulles".

Il a également salué le thème de cette édition qui est un sujet d'actualité qui interpelle tant la jeunesse ivoirienne que les autorités du pays.

Pour Mendozza Ycaramba, « Cocobulles s'adresse non seulement aux dessinateurs et aux populations mais aussi aux opérateurs économiques parce que le secteur du dessin de presse et de la bande dessinée est générateur d'économie et peut aussi contribuer à résorber le chômage », a-t-il indiqué.

Plusieurs activités sont inscrites au programme, notamment des ateliers de formation et d'initiation à l'art du dessin et de la bande dessinée.

A cette occasion, plusieurs thèmes seront débattus avec la participation de certains dessinateurs : Payé (Gabon), Ramon (Guinée Equatoriale), El Marto (Burkina Faso), Khadé la Piccaso et Oscar (Guinée), Zekid (Congo Brazza), Tonakpa (Bénin) sans oublier les dessinateurs de presse et bédéistes de Côte d'Ivoire.

Les points forts de ce rendez-vous seront la réalisation d'une fresque portant sur le thème « Ensemble pour des élections apaisées en 2020 » et la table ronde organisée autour du thème « Regards croisés sur la migration irrégulière ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.