Cameroun: 1982 - 2019 - Jean Claude Mbwentchou sublime l'œuvre de Paul Biya

10 Novembre 2019

Le chef de la délégation du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), pour l'arrondissement de Bazou, revisite les réalisations du Chef de l'Etat depuis son accession au pouvoir, il y a 37 ans.

Des réalisations à écrire des belles pages de l'histoire du Cameroun. Jean Claude Mbwentchou les a ressassées. Il les a comptées sans se lasser. De la défense et de la protection de l'intégrité nationale, de l'éducation à la santé en passant par les infrastructures, des victoires diplomatiques à l'économie, en passant par le multipartisme et le respect des droits de l'homme, l'architecte a chassé large. La tête de file de l'élite de la localité a également surfé sur les perspectives. Pour lui, elles présagent de bons augures. Mais, cela peut paraître comme l'arbre qui cache la forêt.

Le Cameroun est attaqué de toute part. Des défis sont dès lors grands. Des tâches sont encore immenses. Pour Jean Claude Mbwentchou, l'intérêt supérieur de l'Etat doit être au dessus des chapelles politiques. Il invite les enfants du Cameroun à faire bloc afin de faire face aux attaques exogènes, parfois endogènes, qui mettent en mal, le développement du pays. La volonté d'union sacrée se manifeste. « Le grand dialogue convoqué par le Président Paul Biya et qui s'est achevé le 04 octobre dernier, participe de la recherche et du renforcement de la cohésion nationale », a-t-il souligné.

Au nom de Paul Biya

L'ambiance est électrique. C'est le 6 novembre, un grand jour. Bazou souffle sur la 37e bougie du renouveau. La case communautaire de Bazou, dans le département du Ndé, grouille de monde. Les militants se mobilisent comme un seul Homme. Les élites sont présentes. Les chefs supérieurs apportent l'onction traditionnelle. Les membres des organes de l'Oj, de l'Of et du Rdpc font foule.

Au pupitre, Jean Claude Mbwentchou exhume son talent oratoire. C'est un artiste qui preste! Il entonne la chanson populaire dédiée au Chef de l'Etat. Ses camarades du parti, répondent en chœur. Dans l'orchestration, ils scandent à l'unisson, Paul Biya, « notre Président, père de la Nation... toujours au pouvoir... ». Le mot d'ordre est le resserrement des liens. Le président de la section Ndé-ouest, Benoit Tankeu ne cache pas sa satisfaction. « Nous avons bu son message comme une tasse de thé au miel. Mes militants et moi sommes engagés à mettre en pratique tout ce qu'il nous a prodigués comme conseils », déclare-t-il. Le happy end est célébré. Les activités de soutien à Paul Biya dominent la ville. Le rendez-vous est pris pour 2020. Avant, le grand gâteau d'anniversaire crémé aux couleurs nationales est partagé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.