Cameroun: Elections - Le corps électoral convoqué le 9 février 2020

10 Novembre 2019

Avant de quitter Yaoundé ce matin pour Paris, en France, où il va participer au 2ème forum sur la paix prévu du 11 au 13 novembre, le président de la république Paul Biya a signé un décret portant convocation du corps électoral "en vue de l´élection des députés de l´assemblée nationale et des conseillers municipaux".

Invoquant l´an dernier un calendrier électoral chargé, les législatives et les municipales avaient été repoussées à deux reprises en 2018 et 2019. Elles vont finalement se dérouler le dimanche 09 février 2020, selon l´article 1 du décret. L´article 2 précise que " le scrutin est ouvert à 08 heures et clos à 18 heures".

Désapprobation

À peine le décret a-t-il été rendu public qu´il est contesté par certains partis politiques, à l´instar du Social democratic Front qui, par la voix de Jean Robert Wafo, ministre du shadow cabinet en charge de l´information et des médias, n´a pas manqué de signifier sa grande déception. Un pied de nez fait aux résolutions du récent grand dialogue national dont l´opinion nationale et internationale attend impatiemment leur implémentation, près de deux semaines après sa tenue. " Comment vont réagir les sécessionnistes", s´est-il indigné. D´un ton sec et même sarcastique, Celestin Djamen du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun,MRC, n´a pas mis des gants pour critiquer cette convocation du corps électoral.

En tout état de cause, Paul Biya ne pouvait pas faire autrement, au risque de prolonger le mandat de ces deux institutions pour la 3ème fois. En effet, conformément á l´article 86 du code électoral, le président de la république doit convoquer le corps électoral 90 jours avant la date du scrutin.

Une fin d´année bien fiévreuse

Le dépôt des déclarations des candidatures auprès d´Elecam est fixé dans les 15 jours suivants la convocation du corps électoral, c´est à dire le 25 janvier 2020; date à laquelle sera lancée la campagne électorale. Entre-temps, le conseil électoral dispose de 60 jours pour rendre public la liste des candidatures prévues.

C´est le 29 février 2020 à minuit au plus tard que les résultats seront connus.Avec la convocation ce jour du corps électoral pour ce double scrutin législatif et municipal, le Cameroun rentre ainsi dans une fièvre électorale qui s´annonce encore plus corsée que la dernière élection présidentielle 2018. Si on y ajoute à cela, les fêtes de fin d´année qui sont généralement très animées, c´est dire que les camerounais seront partagés entre le festif et le politique. Est-ce le bon moment pour une organiser une élection, le temps nous le dira.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.