Cote d'Ivoire: Sévérité de la pauvreté des enfants - Les régions de la Bagoué et Haut-Sassandra en tête

L'Unicef, en partenariat avec l'Association des régions et districts de Côte d'Ivoire (Ardci), a lancé une étude basée sur les motifs ayant causé la privation des EDdes enfants.

Le 05 novembre dernier au siège de cette institution internationale, a eu lieu un atelier de restitution sur ces privations attrait aux domaines du logement, de l'eau, de l'assainissement, de la santé, de la nutrition, de la protection contre la violence et l'éducation et l'information.

Le constat sur le terrain est que les zones les plus touchées par ce phénomène sont, selon les études Nord-Ouest, 44,6%, Nord-Est 43, 6% ; Centre-Ouest 45% (Haut-Sassandra), Centre-Nord 33,3%, le Centre 32,6% et le Nord 46, 7% la Bagoué particulièrement.

A l'ouverture de cet atelier, Mme Sophie Léonard, représentante adjointe Unicef Côte d'Ivoire, face au tableau du reste sombre, a rappelé que « sans un avancement significatif dans l'accès de tous les enfants à une éducation de qualité, aux services de santé primaire de qualité, à l'eau et à l'assainissement dans toutes les régions, il ne sera pas possible de transformer la Côte d'Ivoire en un pays émergent d'ici 2030 ».

Le représentant du président de Ardci, Siama Bamba, président du Conseil régional de la Bagoué a abondé dans le même sens. « Garantir le bien-être des enfants, c'est assurer l'avenir et le développement de notre pays », a-t-il rappelé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.