Cote d'Ivoire: Indemnisation des victimes du déficit pluviométrique - La Mutuelle panafricaine de gestion des risques remet 406 millions de FCfa au gouvernement

9 Novembre 2019

Pour répondre aux impacts des évènements climatiques extrêmes et des catastrophes naturelles, le gouvernement a décidé, en février, de souscrire auprès de la Mutuelle de l'Arc à deux polices d'assurance.

Le directeur général de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (Arc), Mohamed Beavogui, a remis, hier, au ministre de l'Economie et des Finances, Adama Coulibaly, un chèque de 738 835 dollars américains, soit environ 406 millions de FCfa, au titre de l'indemnisation des victimes du déficit pluviométrique constaté dans le centre du pays, notamment dans la Vallée du Hambol, le Gbêkê, et la Marahoué.

Le chèque remis au gouvernement et qui devrait bénéficier aux personnes impactées par le déficit pluviométrique constaté par les experts et techniciens de la Côte d'Ivoire, en juillet, fait suite à la souscription, en février, à deux polices d'assurance auprès de la Mutuelle de l'Arc, pour répondre aux impacts des évènements climatiques extrêmes et des catastrophes naturelles.

Selon une étude du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec), le changement climatique pourrait faire baisser le Pib de la Côte d'Ivoire de 2 à 4%, ce qui représenterait entre 380 et 770 milliards de FCfa de pertes.

«Le secteur agricole qui contribue, dans une forte proportion, à la croissance économique du pays, reste vulnérable aux aléas climatiques.

La Côte d'Ivoire, en ratifiant le traité portant création de l'institution de la Mutuelle de l'Arc, affiche son ambition d'accompagner votre institution dans la lutte contre les risques liés aux changements climatiques», a indiqué le ministre Adama Coulibaly.

Le directeur général de l'Arc s'est réjoui d'avoir pu apporter une assistance rapide à la Côte d'Ivoire. Il a remercié les autorités ivoiriennes pour avoir formulé officiellement l'intention d'abriter le siège de cette institution.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.