Algérie: "Le discours religieux ne peux être dissocié du discours nationaliste"

M'sila — Le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a affirmé dimanche à M'sila, que "le discours religieux ne peut être dissocié du discours nationaliste".

Intervenant lors de l'ouverture à la maison de la culture Guenfoud Hamlaoui d'un séminaire nationale sur "Les constantes nationales et le rôle des institutions religieuses dans leur consolidation" en présence de cades du secteur de plusieurs wilayas et d'universitaires, le ministre a estimé que "la cohésion entre le discours religieux et le discours nationaliste qui apparait lors des différentes phases de l'histoire a contribué à une prise de conscience ayant permis de surmonter les crises et difficultés traversées par le pays".

"L'Algérie affronte aujourd'hui de grands défis dans la construction de ses institutions conformément aux revendications populaires, qui rejettent toute dissociation entre le discours religieux et le discours nationaliste comme l'on ne peut également pas séparer l'imam de sa société qu'il a le devoir d'orienter pour aller de l'avant".

Initiée conjointement par la direction des Affaires religieuses et l'université, le séminaire s'inscrit dans le cadre de la célébration du 65ème anniversaire du déclenchement de la Révolution libératrice et l'ouverture de l'université sur son environnement, ont indiqué les organisateurs.

Le ministre poursuivra sa visite de deux jours dans la wilaya par la pose de la première pierre du projet d'une mosquée qui portera le nom du cheikh Mohamed Ketou, l'inspection du projet de la mosquée Amar ibn Yassir dans la commune de Sidi Ameur et le lancement du projet d'une école coranique dans la commune d'Amedjdel.

Il visitera également le projet d'extension de la zaouïa El Kacimia dans la commune d'El Hamel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.