Algérie: Grippe saisonnière - Début de la campagne nationale de vaccination 2019-2020

Alger — La campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière 2019-2020 a débuté au niveau des unités de santé de proximité et des pharmacies d'officine, notamment au profit des personnes âgées, des malades chroniques, des enfants, des femmes enceintes et des personnels de santé, a annoncé dimanche le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

"Cette campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, qui débute habituellement au mois d'octobre, a été retardée, cette année, parce que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a tardé à définir la souche du virus qui change d'une année à l'autre", a affirmé le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère, Djamel Fourar, lors d'une conférence de presse animée avec le directeur général de l'Institut national de santé publique (INSP), Pr. Lyes Rahal, et du Chargé du Laboratoire national de la grippe et des virus respiratoires à l'Institut Pasteur d'Algérie, Dr Fawzi Derrar, à l'occasion de l'annonce officielle du début de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière 2019-2020.

L'Algérie a importé 2,5 millions de doses de vaccin antigrippal qui ont été réparties entre les wilayas en fonction des besoins, a précisé M. Fourar, indiquant que ces vaccins seront mis à la disposition des groupes concernés au niveau des unités de santé de proximité et des pharmacies d'officine, mais aussi de certains malades dans les grands hôpitaux et les centres pour personnes âgées à travers le territoire national.

Rappelant qu'en 2018, la grippe saisonnière avait fait 23 morts en Algérie et 600.000 morts dans le monde, le responsable a souligné que la vaccination demeurait le meilleur moyen de se prémunir contre ce virus et de réduire la mortalité dont il est à l'origine.

Pour sa part, le Dr Derrar a mis en exergue l'importance du rôle des médias dans la sensibilisation afin d'encourager les groupes à risque à se faire vacciner, d'autant, a-t-il dit, que la souche du virus de cette année est considérée par l'OMS comme "particulièrement coriace".

De son côté, le Pr. Rahal a fait savoir que toutes les mesures préventives avaient été prises par le ministère, évoquant en particulier l'élaboration de spots publicitaires en langues arabe, française et amazighe qui seront diffusés à la radio et à la télévision et l'organisation de campagnes de sensibilisation au niveau des places publiques.

Le directeur général de l'INSP a, à cette occasion, rappelé quelques précautions à prendre pour éviter la propagation de la grippe, notamment se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier pour tousser ou éternuer et se laver les mains soigneusement et régulièrement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.