Congo-Kinshasa: Sur les traces de sa mère - Ruth Misamu annonce son 1er clip « Fanda na yo »

Fille de l'artiste Marie Misamu, décédée il y a trois ans, Ruth Misamu marque ses premiers pas dans la musique gospel, une voie laissée par sa défunte maman. Elle annonce la sortie dans les tout prochains jours de son tout premier clip intitulé "Fanda na yo".

Lors de la conférence de presse tenue le samedi 9 novembre à Kinshasa, Ruth Misamu a précisé que cette chanson sortira le 16 novembre 2019, et souligne qu'à travers cet opus, le public aura ainsi la chance de réécouter cette voix fine qui caractérisait la sœur Marie Misamu. « Je me focalisais d'abord sur mes études en tant que couturière. C'est après que Dieu m'a révélé que je ne suis pas limitée seulement à la couture, ma vocation est aussi de chanter. Je suis restée un moment, j'ai prié, j'ai réfléchi et après j'ai commencé à travailler ma voix », a-t-elle confié.

Sur les réseaux sociaux, des fans du monde entier et d'autres chantres du gospel s'impatientent déjà d'entendre cette chanson et de découvrir à l'œuvre la sœur Ruth Misamu. Parmi eux, le Pasteur Moïse Mbiye qui a déclaré avoir hâte d'écouter cet opus.

Pour rappel, Ruth Misamu avait déjà en 2009 réussi un magnifique duo avec sa mère dans l'un des tubes de la sœur Marie Misamu « Reconnaissance ». Elle avait plutôt décidé de poursuivre ses études de couture à Londres. Telle mère, telle fille dit-on, c'est à Ruth à présent de faire revivre sa maman à travers sa voix et œuvres en perspectives.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.