Algérie: Présidentielle - Le candidat Ali Benflis présente son programme électoral

Alger — Le candidat à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain et président du parti Talaie El Houriyet, Ali Benflis a présenté, dimanche à Alger, les grandes lignes de son programme électoral qui se veut "une transition globale" visant "la modernisation politique, économique et sociale du pays".

Lors de la présentation de son programme électoral, sous le slogan "Notre serment pour l'Algérie", M. Benflis a affirmé qu'il visait à "opérer un changement global dans la perspective de réaliser la modernisation politique, économique et sociale du pays", conformément aux demandes et aux aspirations justes et légitimes" du Hirak pacifique et "à poser les fondations sur la base desquelles la République de la citoyenneté et l'Etat de Droit devront être construits".

M. Benflis conçoit son programme comme un ensemble de priorités pour cette conjoncture notamment "en remettant au plus tôt l'Etat national en ordre de marche avec des institutions légitimes du sommet à la base, en enrayant l'effondrement économique et en mobilisant notre peuple autour d'un projet national dans lequel, il pourra, enfin, voir une traduction fidèle de ses ambitions, de ses aspirations et de ses espoirs".

A ce titre, le candidat propose "une transition politique sous la forme d'une transition démocratique" qui repose sur sept chantiers prioritaires: institutionnel, constitutionnel et judiciaire, ainsi que des chantiers sur les libertés, les droits, les médias, la moralisation de la vie publique en général et de la vie politique en particulier, ainsi que la gouvernance moderne".

Pour M. Benflis, il s'agit, en cette conjoncture, "de transformer l'Etat national en un Etat de droit ainsi que de la refonte de nos ordres constitutionnel et institutionnel de manière telle que l'exercice des responsabilités politiques soit soumis, en permanence, au contrôle, à la reddition des comptes et à la sanction".

"Le mandat d'urgence nationale", proposé par M. Benflis, repose sur trois avantages essentiels, à savoir: "la prise en charge effective des revendications légitimes de la révolution démocratique pacifique ainsi que leur satisfaction pleine et entière, ensuite, offrir un compromis juste et équilibré de même qu'une voie de conciliation possible, entre l'option présidentielle et l'option constituante, en les combinant en une seule et même démarche, ayant pour finalité la rupture radicale avec l'ancien régime politique,(...), enfin, celui d'assurer par des institutions, à la crédibilité, à la représentativité et à la légitimité irréprochables".

Au volet économique, M. Benflis propose un nouveau système économique qui règlemente, encadre et stimule la croissance économique et sociale de l'Algérie, affirmant que ce système met tout acteur économique et social devant ses responsabilités et permet l'association de l'effort intense visant l'élargissement du champs de création des richesses à la mise en place de structures et de règles plus efficaces et efficientes pour une répartition équitable des richesses.

Quant au volet social, M. Benflis a insisté sur la nécessité de poser les fondements d'un pacte social pour la société des libertés et des responsabilités aspirant à ériger l'investissement dans l'élément humain en véritable clé de voûte de la prospérité et de la croissance sociale, tout en se focalisant sur cinq priorités absolues: l'éducation, la formation, la santé, le logement, l'emploi et les jeunes.

Le candidat a saisi l'opportunité pour affirmer que son programme d'urgence était mû par le devoir de sincérité, de franchise et de vérité, insistant sur son caractère pragmatique, réaliste et réalisable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.