Maroc: Association des anciens du Maroc - Pour le retour des étudiants malgaches au pays

Le vendredi 08 novembre, l'association des anciens du Maroc, une association composée par des étudiants malgaches ayant fait des études au Maroc, a convié les journalistes à une conférence de presse à Antsakaviro.

Lors de cet événement, ils ont notamment parlé de leur envie d'inciter les malgaches à l'étranger de rentrer au pays après leurs études. « Nous sommes redevables envers la nation parce que c'est elle qui nous a permis de faire des études à l'étranger, surtout nous les boursiers du gouvernement malgache ! », a expliqué le vice-président de l'association José Katsiha.

Orienter les jeunes. Cette association plus ou moins récente, entend aussi orienter les jeunes qui souhaiteraient poursuivre des études au Maroc sur le choix des filières et des écoles. « Nous allons organiser très prochainement des forums sur les études à l'étranger afin de mieux orienter les nouveaux bacheliers désireux d'en suivre, que ce soit au Canada, en France ou au Maroc. Mais mis à part l'orientation des jeunes, nous essayons aussi de mettre en place un vaste réseau d'experts issus des universités étrangers afin de montrer à ceux qui hésitent encore à rentrer qu'il est parfaitement possible de trouver une place au pays, d'y fonder une entreprise ou d'y trouver un travail décent ». nous ont-ils fait savoir lors de cette conférence de presse

120 étudiants sont rentrés. Si depuis 2004, ce sont près de 519 étudiants qui sont partis étudier au Maroc, actuellement, 120 sont rentrés au pays. Or, le pays a besoin de ces techniciens formés à l'étranger pour se développer. C'est d'ailleurs l'objectif de cette association, faire en sorte que ces jeunes prennent conscience du rôle qu'ils peuvent jouer dans le développement, selon les explications des membres de l'association que nous avons rencontrés vendredi dernier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.