Madagascar: Toamasina - Réhabilitation de la maison Nathan d'Ampasimazava

La maison Nathan fait partie des premiers paysages du quartier d'Ampasimazava dans la ville du port. Le premier quartier de Toamasina établi en 1928. Ce qui fait de cette maison tombée en ruine, un patrimoine à restaurer absolument.

Toamasina, c'est en 1928 qu'Ampasimazava, l'un des premiers quartiers a été créé. Parmi les premières constructions, se trouve la « Maison Nathan ».L'importance de ce patrimoine étant sans équivoque, sa réhabilitation devient une priorité pour le ministère de la Communication et de la Culture. L'idée est de garder l'architecture initiale sans opération de grands changements, juste une restauration des lieux est prévue. D'après la ministre Lalatiana Andriantongarivo, les travaux seront assurés par un budget propre du ministère de la Communication et de la Culture. Par ailleurs, les travaux ont été entamés depuis samedi avec la pose des premiers carreaux.

Maison de la communication et de la culture. Dans le même emblée, la ministre a effectué officiellement la pose de la première pierre de la maison de la communication et de la culture pour la région Atsinanana. Les infrastructures en bonne et due forme, occuperont une surface de 1.000 m2. Dans le rez- de- chaussée se tiendra une grande salle de spectacle d'une capacité de 550 places assises, tandis que l'étage sera consacré au département communication et journalisme. Ces infrastructures consistent à aider les acteurs et les culturels, et ceux qui travaillent dans le monde de la communication. Dans son discours, elle a réitéré que les travaux sur l'infrastructure de base sont prévus se terminer au plus tard pendant le second semestre de l'année 2020. Quant à la finition, cela se fera au fur et à mesure. Le budget alloué à l'exécution de cette quatrième maison de la communication et de la culture régionale atteint les un milliard d'Ariary.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.