Soudan: Dr. Al-Badawi examine avec IFC les opportunités d'investissement au Soudan

Khartoum — Le ministre des Finances et de la Planification économique, Dr. Ibrahim Ahmed Al-Badawi a examiné avec la Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, les opportunités d'investissement au Soudan dans divers domaines.

Cela s'est produit lors d'une réunion élargie avec la délégation de la Société financière internationale dirigée par le directeur pour le Soudan, le Sud-Soudan, l'Éthiopie, l'Érythrée et Djibouti, Cheikh Omar Sela, en présence d'Adama Kilopali, représentant résident de la Banque mondiale à Khartoum.

Dr. Al-Badawi a souligné leur intention d'accroître la valeur ajoutée de l'agriculture irriguée et pluviale et d'autres secteurs, évoquant le souhait des investisseurs arabes d'investir au Soudan, affirmant que l'investissement réalisé au Soudan permet d'atteindre les objectifs communs des deux parties.

Dr. Al-Badawi a révélé qu'un certain nombre de projets avaient été étudiés et prêts à être investis, notamment le nouvel aéroport de Khartoum et des abattoirs dans le Ouest-Kordofan, la culture de graines oléagineuses, d'arachides et de sésame et de leur fabrication afin de créer de la valeur ajoutée pour l'industrie et fournir des devises.

De son côté, Cheikh Omar Sela s'est engagé à aider le Soudan avec toutes sortes d'assistance relevant de la responsabilité de la IFC, y compris une assistance technique et une attraction des investisseurs étrangers au Soudan, en menant des études visant à réduire les risques d'investissement, et en indiquant son aide pour améliorer le climat des affaires conformément aux expériences réussies d'autres pays.

Sela a fait allusion que la IFC mettra en place une équipe intégrée chargée de travailler avec le Soudan, se félicitant que le Soudan soit prêt à investir dans les projets proposés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.