Cote d'Ivoire: Rentrée judiciaire - La Cour d'appel reprend ses activités

10 Novembre 2019

Le Procureur général, Lebry Marie-Leonard, a salué l'arrivée de nouveaux magistrats qui permettra de traiter avec célérité les dossiers qui leur seront confiés.

Après deux mois de vacance, rentrée des classes pour ces magistrats nouvellement affectés à la Cour d'appel et au Parquet général près ladite Cour.

Au nombre de 22 dont 13 dames, ces hauts fonctionnaires du ministère de la Justice ont été officiellement renvoyés à l'exercice de leur nouvelle fonction.

C'était à la faveur de la rentrée judiciaire de la Cour d'appel, vendredi à la salle d'audience du Palais de Justice au Plateau.

Le Procureur général, Lebry Marie-Leonard, à cette occasion solennelle, s'est félicité de l'arrivée de ces magistrats, tout en précisant que cette rentrée judiciaire marque la reprise intégrale des activités des tribunaux de première instance et de ses sections détachées.

« Pendant les vacances judiciaires, les activités, sans être interrompues, ne sont pas moins ralenties ou consacrées aux questions urgentes. Avec cette rentrée, c'est l'ensemble des activités qui reprend son cours normal », a-t-il expliqué.

Ce sont au total 7 présidents de chambre dont 4 dames ; et 4 conseillers qui intègrent ainsi le personnel de la Cour d'appel. Le Parquet général enregistre, pour sa part, 7 avocats généraux parmi lesquels figurent 3 femmes et 4 substituts généraux dont 2 dames.

Le Procureur général, Lebry Marie-Leonard, rendant hommage aux nouveaux promus, grands praticiens du droit, a déclaré que leur expérience acquise au cours de nombreuses années d'exercice devrait aider considérablement le Parquet général et la Cour d'appel d'Abidjan à tenir l'engagement d'accroître leur puissance et leur qualité de travail dans le traitement des dossiers qui leur seront soumis, au cours de la période judiciaire 2018-2019.

Dressant le bilan de l'année écoulée, il a fait savoir que la juridiction avait traité, pour le compte du parquet général d'Abidjan, 1771 dossiers correctionnels, 574 dossiers criminels, 285 demandes de liberté provisoire et 1220 dossiers civils et commerciaux.

Ali Yéo, premier président de la Cour d'appel, a, lui, porté à la connaissance de tous que sa juridiction a traité 4602 dossiers- toutes affaires confondues- pour 3630 décisions rendues.

A cela s'ajoutent 1150 dossiers correctionnels frappés d'appel, 472 dossiers criminels, 143 demandes de liberté provisoire, 310 plaintes ordinaires et 1262 dossiers civils pour les conclusions du ministère public.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.