Algérie: PLF 2020 - Le Bureau de l'APN examine les amendements proposés

Alger — Le Bureau de l'Assemblée populaire nationale (APN) a tenu, dimanche, une réunion présidée par M. Slimane Chenine, président de l'Assemblée pour l'examen des amendements proposés au projet de loi de finances 2020, indique un communiqué de la chambre basse du Parlement.

L'examen de ces amendements intervient suite au débat, la semaine dernière, du projet de loi de finances 2020 à l'APN.

La Commission des finances et du budget de l'APN avait proposé dans son rapport préliminaire sur le PLF-2020 cinq (05) principaux amendements.

Le rapport comprend l'amendement de l'article 106 du PLF relatif à l'extension de l'autorisation d'importation des véhicules touristiques à essence de moins de trois ans à ceux à moteur diesel.

Par ailleurs, le Commission propose la suppression de la taxe de 6.000 DA appliquée à l'admission temporaire des véhicules de particuliers non résidents et payable au niveau des services des Douanes, prévue dans l'article 66 dudit projet de loi.

Concernant la restructuration de l'impôt sur le patrimoine, prévue dans l'article 26, la Commission a introduit un amendement substantiel à travers une imposition au taux de 1/1000 pour les biens dont la valeur dépasse les 100 millions de dinars.

De même qu'il est proposé l'amendement de l'article 281 undeciès du Code des impôts et taxes assimilés à travers la correction d'une erreur en remplaçant la souscription des redevables d'une déclaration de leur biens "auprès de l'inspection des impôts" par "auprès de la recette des impôts".

En dehors de ces amendements substantiels, la Commission a proposé d'autres amendements sur la forme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.