Algérie: Le devoir impose aux enfants de l'Algérie de préserver le message des chouhada

Batna — Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a indiqué dimanche à Batna que "le devoir impose aux enfants de l'Algérie de préserver le message des Chouhada".

Dans son allocution d'ouverture à la faculté des sciences islamiques du 1er séminaire national sur les deux Chouhada et commandants de la wilaya-1 historique Mohamed Amouri et Ahmed Nouaoura, le ministre a considéré que "la loyauté envers les Chouhada traduit le véritable nationalisme et consolide la cohésion nationale".

Relevant qu'il fallait "investir dans les hommes par l'authenticité et l'éducation patriotique sincère", le ministre a relevé que l'Etat algérien moderne a assumé sa "noble" responsabilité envers ces hommes tombés durant la évolution en héros.

Cette rencontre permet de renforcer les recherches sur la révolution et ses vaillants combattants , a noté M. Zitouni ajoutant que les Chouhada Amouri et Nouaoura se distinguaient par leur intelligence et leur caractère dont l'engagement s'était développé au sein du mouvement nationaliste avant le déclenchement de la révolution en étant des militants sous l'égide du héros Mostefa Benboulaïd.

La rencontre a donné lieu à la distinction des familles des Chouhada Amouri et Nouaoura. Né le 14 juin 1929 au douar Ouled Si Ali à Ain Yagout, Amouri est tombé au champ d'honneur en 1960. Nouaoura est né en 1920 à Ghassira et est mort en martyr en 1959. Ils devinrent tous deux commandants de la wilaya-1 historique avec le grade de colonel.

Le ministre a présidé auparavant une cérémonie de ré-inhumation des restes de 150 chouhada dans la commune de Larbaa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.