Soudan: Christophe - Discussions pour retirer le Soudan de la liste du terrorisme

Photo: Uneca
M. Abdalla Hamdok, Secrétaire exécutif adjoint de la CEA

Bruxelles — L'Union Européenne (UE) soutiendra les efforts du Gouvernement de Transition visant à instaurer une Paix Juste et Globale au Soudan et exhortera les Mouvements de Lutte Armée et à mener à bien le Processus de Paix au Soudan, a déclaré Christophe Billiard, Secrétaire Général Adjoint de l'Action Extérieure Européenne.

Il a déclaré que la visite du Premier ministre soudanais à Bruxelles est très importante, au cours de laquelle il tiendra un nombre de réunions importantes, notamment avec les 28 Ministres de l'UE.

Christophe a expliqué qu'ils écouteraient le Premier ministre sur les Développements Politiques au Soudan, notant qu'ils restaient en Europe après ce qui se passait au Soudan, en particulier le Succès de la Révolution Pacifique dans laquelle les Secteurs du Peuple Soudanais, en particulier les Jeunes et les Femmes, ainsi que la Formation d'un Gouvernement de Transition.

Christophe a déclaré que la visite de Hamdok en Europe pour discuter de la situation économique, soulignant qu'Hamdok, grâce à son expérience économique, nous expliquerait la Situation Economique Actuelle au Soudan et que, de notre côté, dans l'UE, nous encouragerions et soutiendrions le Soudan de deux manières.

Il a souligné que l'UE s'entretiendrait avec les Etats-Unis d'Amérique afin de retirer le Soudan de la Liste des Etats qui Parrainent le Terrorisme, en vue de l'entrée dans la 2ème voie concernant le traitement de la Dette Extérieure du Soudan. "La Dette du Soudan doit être effacée au motif que ce sont des Circonstances Exceptionnelles qui l'Obligent à la Respecter."

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.