Afrique Centrale: Les relations entre l'Unoca et la CEEAC se consolident davantage

Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU, patron du Bureau régional des Nations pour l'Afrique centrale (Unoca), François Louncény Fall, et le secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), Ahmad Allam-mi, se sont entretenus, le 8 novembre.

Le patron de l'Unoca, dont la dernière rencontre avec le secrétaire général de la CEEAC remonte d'il y a dix-huit jours, est venu lui présenter le directeur adjoint de la division Afrique centrale et australe du département Affaires politiques et consolidation de la paix des Nations unies, Samba Sane.

Les échanges ont porté sur la coopération entre la CEEAC et les Nations unies, le calendrier des rencontres sous-régionales et internationales, la situation dans les pays en post-conflit et celle dans les pays en guerre larvée.

Le processus de réforme institutionnelle de la CEEAC s'est invité à l'audience. Comme à l'accoutumée, l'ambassadeur Allam-mi a expliqué à ses hôtes les différentes étapes de ce processus depuis le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de N'Djamena en 2015 jusqu'aujourd'hui.

Le secrétaire général de la CEEAC a confirmé la tenue, le 18 décembre, du sommet extraordinaire des chefs d'Etat qui sera précédé du Conseil des ministres les 16 et 17 décembre. Il a précisé que cette rencontre sera essentiellement consacrée à la réforme institutionnelle, notamment à la validation et à la signature des textes ayant été adoptés par les ministres.

Les interlocuteurs ont émis le vœu que les chefs d'Etat décident d'une date dédiée à la tenue annuelle de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEEAC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Afrique Centrale

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.