Tunisie: Echanges commerciaux - Le Congo et la Tunisie optimistes pour l'avenir

Le directeur de cabinet du ministre de l'Economie, Jean Raymond Dirat, a ouvert, le 11 novembre à Brazzaville, un forum économique tuniso- congolais.

Organisée par l'Agence pour la promotion des investissements (Api), la rencontre s'inscrit dans le prolongement de la dynamique impulsée des relations entre le Congo et la Tunisie. Elle vise à accélérer le rapprochement entre les opérateurs économiques des deux Etats, à développer des projets concrets, etc.

Ouvrant les travaux, Jean Raymond Dirat a signifié que les relations entre le Congo et la Tunisie ne datent pas d'aujourd'hui et sont marquées par la volonté des deux pays de consolider et d'intensifier leurs échanges commerciaux. « Le présent forum sera ainsi un moyen de contribuer, à n'en point douter, à accroître la richesse de deux nations et celle de l'humanité », a-t-il indiqué.

Pour Bouzekri Rmili, ambassadeur de la Tunisie au Congo, cette rencontre économique est une occasion d'évaluer et d'identifier de nouveaux moyens permettant de renforcer le partenariat économique entre les deux pays. «... j'espère que ce forum pourra contribuer à atteindre des objectifs à la hauteur de nos excellentes relations bilatérales », a-t-il déclaré, ajoutant: « Ce que nous devons faire du coté institutionnel, c'est de stimuler les échanges économiques par un cadre juridique idoine, des mécanismes adaptés et des procédures fiables ».

Pendant deux jours, neuf secteurs seront au cœur des échanges, notamment l'agroalimentaire, l'agriculture, l'industrie, le commerce international, la santé, les bâtiments et travaux publics, les services, la papeterie et la fourniture scolaire.

En effet, la stratégie du gouvernement tunisien est de créer les conditions pour un partenariat Sud-Sud durable et solidaire. Ce pays envisage d'inventer un label de coopération propre au continent africain. Pour ce faire, elle se montre disponible afin de consolider les échanges et renforcer la coopération technique avec le Congo dans tous les domaines.

Par ailleurs, le directeur de cabinet du ministre de l'Economie a rappelé que les réformes sectorielles et structurelles enclenchées au Congo sont de nature à favoriser les affaires ainsi que l'approfondissement de la diversification de l'économie sur fond d'une quête permanente de l'amélioration du climat des affaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.