Congo-Brazzaville: Marche sportive - La huitième édition de « Ndembo ya makasi » a tenu ses promesses

L'activité a été organisée, le 10 novembre dans la commune de Kintelé, par la Ligue du sport de travail de Brazzaville, en partenariat avec le groupe Charden Farell.

L'édition 2019 de « Ndembo ya makasi » a regroupé plus de deux cents personnes, notamment des fonctionnaires et des travailleurs des entreprises privées. Cette marche, devenue une habitude à la Ligue du sport de travail de Brazzaville, a eu lieu en prélude à la Journée mondiale du diabète, célébrée chaque 14 novembre.

Contrairement aux éditions précédentes, « Ndembo ya makasi » 2019 a connu un parcours de 9 km jalonné des montagnes et descentes. Le départ et l'arrivée ont eu lieu à l'hôtel Elonda.

Les marcheurs ont visité presque toute la commune de Kintelé puisqu'ils sont passés par les collines du stade de la concorde jusqu'à Djiri avant de contourner puis revenir au lieu de départ. « C'est une véritable réussite malgré les difficultés financières », s'est félicité le président de la Ligue du sport de travail de Brazzaville, Rodrigue Dinga Mbomi, avant de préciser: « Ndembo ya makassi est une marche différente des autres du fait qu'elle se déroule sur un terrain naturel où les marcheurs affrontent des obstacles naturels. Cela demande un effort physique et mental. Cette édition s'inscrit dans la lutte contre le diabète ».

Il a, en outre, invité les entreprises à investir dans les activités sportives afin de booster la productivité des employés. Selon lui, le sport n'est pas une vaine dépense parce que les entreprises qui génèrent des performances sont souvent celles dans lesquelles les travailleurs sont en bonne santé.

L'activité a regroupé des travailleurs de tout bord. Il y a eu des marcheurs venus des entreprises du secteur des micro finances, des médias, des brasseries, ainsi que des agents de l'ordre et des organisations non gouvernementales, etc.

«C'était à la fois épuisant, intéressant et douloureux. Ce n'est pas facile de parcourir neuf kilomètres avec des montagnes et descentes de hautes altitudes. C'est la première fois que j'y participe. Mais, je suis prête et disponible à m'inscrire à la prochaine édition, même si aujourd'hui, j'ai abdiqué en cours de route », a déclaré Esther Morapenda, agent aux Dépêches de Brazzaville.

Notons qu'au cours du circuit, les organisateurs avaient installé des sites de rafraîchissement pour permettre aux marcheurs de se ravitailler en eau et de profiter de quelques conseils contre le diabète. Ils ont par la suite reçu quelques présents pour symboliser leur participation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.