Gambie: CIJ - Le pays porte plainte contre la Birmanie sur le sort des Rohingyas

La Gambie a déposé plainte, ce lundi, matin devant la Cour internationale de Justice contre la Birmanie pour le génocide des Rohingyas. Cette Cour de l'ONU, basée à La Haye, est chargée de régler les différends entre États.

En préparation depuis plusieurs mois, cette plainte est portée par Banjul au nom de l'Organisation de la coopération islamique.

La plainte déposée par la Gambie dénonce la responsabilité du gouvernement birman et de son armée et s'appuie sur 600 témoignages recueillis dans les camps de réfugiés au Bangladesh. Les avocats évoquent « une campagne de déshumanisation » ciblant les Rohingyas.

Cette plainte a été déposée par la Gambie au nom de l'Organisation de la coopération islamique. « Le génocide concerne l'humanité toute entière », a expliqué à La Haye le ministre de la Justice gambien, et la Convention sur le génocide impose aux États de le prévenir par tous les moyens. C'est donc ce qu'entreprend la Gambie.

Historic moment as The Gambia officiall

y files a lawsuit against #Myanmar for acts of #Genocide against the #Rohyinga. The case was filed today @CIJ_ICJ by a legal team led by Hon. Aboubacar Tambadou, Attorney General & Minister of Justice of The Gambia. pic.twitter.com/Ui2b8Z1L4i

Ministry of Justice (@Gambia_MOJ) 11 novembre 2019

D'autres processus en cours

Cette plainte vient s'ajouter à plusieurs processus en cours pour rendre justice aux victimes rohingyas.

La Cour pénale internationale qui, elle, poursuit les individus, pourrait bientôt enquêter. L'ONU a aussi créé un mécanisme pour commencer à recueillir les preuves.

La procédure devant la CIJ pourrait prendre des années, mais la Gambie demande à ses juges d'imposer dans un premier temps des mesures d'urgence. Notamment, d'ordonner à la Birmanie de stopper les actes en cours pour protéger les 600 000 Rohingyas qui se trouvent toujours dans le pays. Des audiences pourraient se tenir en décembre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.