Ile Maurice: Nouveau gouvernement - Ces ministrables...

11 Novembre 2019

Le Premier ministre essaie de trouver la bonne formule pour composer une équipe équilibrée pour l'épauler dans le gouvernement du pays. Une dizaine de nouvelles têtes devraient se retrouver dans ce deuxième cabinet de Pravind Jugnauth.

C'est chez lui, à Vacoas, que Pravind Jugnauth, épaulé par des membres influents de sa garde rapprochée, s'est penché sur la délicate tâche de composer sa nouvelle équipe gouvernementale pendant le week-end. Les informations glanées ici et là indiquent qu'une dizaine de nouveaux élus devraient faire leur entrée au nouveau cabinet ministériel.

À hier soir, les noms qui circulaient étaient Kailesh Jagutpal (no 13) au ministère de la Santé ; Kavi Doolub (no 12) au ministère des Arts et à la Culture ; Deepak Balgobin (no 9) au ministère des Tic ; et Sandra Mayotte (no 4) au ministère de la Femme et de l'Égalité du genre. Les deux élus du Muvman Liberater (ML), Ismaël Rawoo (no 13) et Zahid Nazurally seraient pressentis pour être au Tourisme et à l'Environnement respectivement. Avec Ivan Collendavelloo, reconduit aux Services publics, le ML devrait donc être bien loti.

Bataille épique

Par ailleurs, on relève sur une première liste arrêtée par Pravind Jugnauth, d'autres députés qui pourraient être ministres. Il s'agit de Dorine Chukowry, élue en tête de liste au no 1 ; Avinash Teeluck (no 6) ; Kalpana Devi Koonjoo-Shah (no 7), fille de l'ex-ministre Prem Koonjoo, un proche de sir Anerood Jugnauth ; Sudhir Maudhoo, tombeur d'Anil Bachoo au no 9 ; Vikram Hurdoyal, récompensé pour la défaite infligée au leader des Rouges, Navin Ramgoolam ; Renganaden Padayachy (no 13) aux Finances ; et Kavydass Ramano qui se verrait offrir un maroquin ministériel sur la base de sa performance au no 18. Circonscription où il s'est livré à une bataille épique face aux trois candidats de l'Alliance Nationale.

Face à ces jeunes, Pravind Jugnauth compte reconduire d'anciens ministres et certains nominés qui l'auraient épaulé dans son premier gouvernement. On retrouverait ainsi Fazila Jeewa-Daureeawoo, qui pourrait maintenir le portefeuille des Collectivités locales, Anwar Husnoo qui quitterait la Santé pour le Commerce et l'industrie, Nando Bodha, qui conserverait son portefeuille des Infrastructures publiques. Quant à Alan Ganoo , qui a rejoint l'Alliance Morisien à la veille des élections, il pourrait atterrir aux Terres et au logement, ministère qu'il a déjà servi dans le passé. Son ancien compagnon de route, Steve Obeegadoo, pourrait, lui, se retrouver aux Affaires étrangères.

D'autres noms sont cités avec insistance : Joe Lesjongard, ex-Deputy Speaker ; Soodesh Callichurn, Maneesh Gobin, Leela Devi Dookun-Luchoomun, Yogida Sawmynaden, Sunil Bholah, Mahen Seeruttun, Stephan Toussaint, repêché comme député correctif ; et Bobby Hurreeram, ex-Chief Whip du gouvernement et ex-Deputy Speaker pendant une courte période. Dans le choix de ses potentiels ministres, on laisse entendre que le leader de l'AM a voulu privilégier un mix entre des jeunes talents et ceux rompus aux rouages ministériels, qui pourraient éventuellement encadrer ces jeunes ministres au Parlement.

Selon le calendrier établi, les lettres seront émises à minuit alors que la cérémonie de prestation de serment est prévue cet après-midi à 15 heures.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.