Afrique: Forum africain de l'investissement - Des promesses aux actes

 Le premier forum sur l'investissement en Afrique a garanti la tenue des promesses d'investissements pour des transactions d'une valeur de 38,7 milliards de dollars, grâce à une équipe de partenaires travaillant pour accélérer la clôture financière de ces dernières, a déclaré lundi le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwuni Adesina.

Le patron de la BAD intervenait lors de l'ouverture, lundi, à Johannesburg (Afrique du Sud), du 2ème Forum de l'investissement en Afrique.

En parlant des promesses que le forum a permis de tenir, M. Adesina a cité la finalisation du Fonds de garantie pour l'Afrique d'un montant de 175 millions de dollars, destiné à soutenir les petites et les moyennes entreprises, et le fonds de 350 millions de dollars dans le cadre du projet de transformation du bœuf en Afrique du Sud.

A ces actions, s'ajoute selon lui la signature d'un contrat d'investissements de 500 millions de dollars présenté par le Fonds d'investissement pour les infrastructures

La 2ème édition de ce marché des investisseurs donne ainsi le "coup d'envoi à la volonté affichée lors de la première édition de passer des promesses à l'action", a-t-il souligné.

Lors de l'édition de l'année dernière, une autre transaction conclue sur le plan financier, d'un montant de 600 millions de dollars, a permis la transformation du cacao en Afrique, avec en prime davantage de valeur ajoutée.

"Promesse faite, promesse tenue", a exalté Akinwuni Adesina, avant d'énumérer les différentes signatures de contrats concrétisées par des investissements de plusieurs millions de dollars.

Parmi les promesses tenues figurent celle consistant à installer une usine de production de smartphones en Afrique, à travers l'ouverture d'une usine de la marque Mara phones au Rwanda.

"C'est une Afrique plus confiante, un continent maintenant conscient de sa place dans le monde et déterminé à devenir un paradis mondial pour les investissements", s'est encore enthousiasmé le président de la BAD.

Pour le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, qui a présidé l'ouverture du forum aux côtés de ses homologues ghanéen et rwandais, "le temps est venu d'agir rapidement pour libérer tout notre potentiel".

"Notre continent est prêt à investir mais il est surtout riche en énormes opportunités rentables", a-t-il lancé, exhortant les investisseurs à aller au-delà des promesses.

Le forum se veut un marché transactionnel innovant et multipartite de la BAD, qui vise à mobiliser des capitaux et à faire avancer les projets au stade bancable et à accélérer la clôture des transactions, a-t-il souligné.

"En tant que communauté d'investisseurs, votre présence ici témoigne de votre volonté indéfectible de nous aider à réussir", a ajouté M. Ramaphosa.

Il a invité les investisseurs à rejoindre les dirigeants africains pour faire "passer le flambeau du progrès qui traverse toutes les frontières de ce grand continent".

Une invite pour que "la lumière du développement et de la prospérité économique éclaire chaque village africain, chaque ville, chaque foyer africain", a-t-il souligné.

Peu après la cérémonie d'ouverture, Masai Ujiri, président de l'équipe de NBA des Toronto Raptors, Ashish Thakkar, PDG du groupe "Mara Phone", Tokounboh Ismael, directrice générale du Fonds pour les femmes "Alithea IDF" ont présenté leurs points de vue sur les progrès accomplis depuis 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.