Burkina Faso/Ouganda: Eliminatoires CAN 2021 - Les 23 Etalons de Malo pour son baptême de feu face à l'Ouganda

11 Novembre 2019

L'entraîneur des Etalons, Kamou Malo, pour son premier match officiel, a présenté, le lundi 11 novembre à Ouagadougou, sa liste de 23 joueurs pour affronter, le mercredi 13 novembre prochain au stade du 4-Août (19h), les Grues (The Cranes) de l'Ouganda, comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2021.

Le sélectionneur des Etalons, Kamou Malo fait son baptême de feu demain mercredi 13 novembre à Ouagadougou, face à l'Ouganda dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021. Pour ce faire, il a présenté une liste de 23 joueurs, le lundi 11 novembre 2019, au cours d'une conférence de presse.

Dans cette liste rajeunie, tous les trois gardiens de but sont des locaux. Il s'agit de Aboubacar Sawadogo (AS Douanes), de Ben Idriss Traoré (AS SONABEL) et de Farid Ouédraogo (Majestic SC).

Deux autres locaux, à savoir Oula Abass Traoré (Salitas FC) et Soumaïla Ouattara font également partie des joueurs convoqués.

D'autres jeunes joueurs comme Franck Lassina Traoré (Ajax d'Amsterdam), Zakaria Sanogo (FC Ararat) et Issa Kaboré (Mechelen) sont présents pour ce premier match officiel de Kamou Malo.

« Les quatre regroupements m'ont permis de convoquer ces 23 joueurs. N'ayez craintes ! Nous avons de grands garçons. Ils ont promis de mouiller le maillot pour la victoire », s'est expliqué Kamou Malo sur le bref temps de préparation avant le match (48h).

L'ancien entraîneur de l'USFA s'est d'ailleurs excusé pour le retard pris dans l'organisation de la conférence de presse. « Je m'incline et je m'excuse auprès de vous.

J'ai eu peur d'installer une polémique », a-t-il regretté, mentionnant que cela ne va plus se répéter.

Il faut noter que les habituels cadres de l'équipe comme Charles Kaboré (Dinamo de Moscou) Alain Traoré Berkane), Bertrand Traoré, Aristide Bancé, Steeve Yago ou encore Issoufou Dayo, ont été appelés par la tête pensante des Etalons.

« Nous avons à cœur de redonner le sourire au peuple burkinabè », a promis Kamou Malo.

Ouganda et Soudan du sud, un saut dans l'inconnu ?

Quid d'abord de l'Ouganda ? « Il a changé de coach après la CAN 2019. Nous avons travaillé sur des images et nous savons que l'Ouganda est une équipe qui se déporte vite à l'avant et est bien dans la récupération de balles », a noté le sélectionneur des Etalons.

Cependant, dans ce groupe B, Kamou Malo refuse de désigner le Burkina Faso comme l'équipe favorite. Mais les Etalons comptent batailler demain pour arracher les trois points de la victoire.

Dans ce même groupe, Kamou Malo et ses garçons croiseront dans la foulée, à Khartoum (17 novembre 2019) le Soudan du Sud. Ce jeune Etat dispute pour la première fois les éliminatoires d'une CAN. Pour le coach Kamou Malo, son adjoint Firmin Sanou connaît cette équipe.

« ... on ouvre une nouvelle page de notre football »

Le capitaine des Etalons Charles Kaboré qui était présent à la conférence de presse veut vite oublier le rendez-vous manqué des Etalons à Egypte 2019. Pour lui, une nouvelle ère s'ouvre pour les joueurs et l'équipe.

« L'échec est consommé, on ouvre une nouvelle page de notre football. Le coach et le président de la FBF m'ont beaucoup parlé. La motivation est lJe suis un compétiteur et c'est un honneur de me battre pour mon pays. On essaie avec les jeunes, on se conseille mutuellement pour avoir de bons résultats », s'est exprimé le sociétaire du Dimano de Moscou.

Cette sélection compte pour les deux matchs consécutifs des Etalons pour les éliminatoires de la CAN 2021 : le 13 novembre prochain le Burkina Faso jouera au stade du 4-Août avant de s'envoler pour Khartoum pour affronter le Soudan du sud le 17 novembre, comptant pour la 2e journée.

Le Burkina Faso est logé dans le groupe B en compagnie de l'Ouganda, du Malawi et du Botswana. La CAN 2021 est prévue pour se jouer en 2021 au Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.