Madagascar: Crise de la JIRAMA - Aggravation du délestage à Antananarivo, six directeurs limogés

Le délestage s'aggrave davantage dans la ville d'Antananarivo

La Jirama renouvelle ses installations sur le réseau de distribution d'électricité dans la ville d'Antananarivo. Dans la même foulée, elle renouvelle également son équipe dirigeante, qui a pourtant de belles réalisations, selon la communication officielle:

Les problèmes de la Jirama s'aggravent davantage. Depuis la fin de la semaine dernière, le délestage devient de plus en plus fréquent et dure de plus en plus longtemps. La nuit du dimanche dernier, une longue coupure a été enregistrée. La soirée du dimanche, jusqu'au matin du lundi, vers 06h20, la Capitale était dans le noir total. Constatée depuis Ampandrana, Besarety, Ankadifotsy, Ambondrona, jusqu'à Ankazomanga ... cette coupure a également été confirmée par les habitants des autres quartiers, même ceux des périphéries de la ville d'Antananarivo.

Selon les explications officielles fournies par le président du Conseil d'Administration de la Jirama, Solonirina Andriamanampisoa , le problème provient d'un manque .d'eaux au niveau des centrales hydroélectriques. Une situation qui, selon les techniciens, perturbe la distribution d'électricité sur le réseau interconnecté d'Antananarivo. Lors de la conférence de presse organisée dimanche dernier, le PCA de la Jirama a également mis en avant les efforts entrepris par les techniciens de la Jirama, qui essaient de réduire autant que possible, le gap entre les besoins des usagers et l'électricité fournie par la société d'Etat.

Insuffisant. « Des projets sont déjà menés pour accroître la production de la Jirama. Mais la défaillance actuelle se situe surtout au niveau de la distribution. Il arrive que les installations soient poussées à fonctionner à 120% de leurs capacités. C'est pour dire que les techniciens font déjà tout leur possible pour alléger les impacts subis par les usagers », a soutenu le PCA lors de la rencontre avec les médias. Il faut croire que ces efforts restent insuffisants. Hier, six directeurs ont été limogés et remplacés. Il s'agit du directeur de la Communication Tsitohery Francesca Andriamampionona, remplacée par Tiana Fenosoa Randrianarison ; du directeur Approvisionnement et Logistique Voahirana Rafaliarisoa, remplacée par Jouvelin Razanamparany ; du directeur Technique Eau Antananarivo, Andry Nirina Rakoto remplacé par Solofonantenaina Roland Rakotonandraina ; du directeur Principal Région Antananarivo Herilala Ranivo.arisoa, remplacée par Minosoa Eric Andriamahefa ; du Directeur_ d'Exploitation des Réseaux Interconnectés, Andriatiana Francis Rakotondrainibe , remplacé par Haja Raoeliharivony et enfin du directeur de Production Electricité, Andrianjaka Rakotomanantsoa, remplacé par .Alfred Raolison. Bref, trois femmes sont inclues dans ce limogeage..Pour l'opinion, les remplacements sans fin et le système de fusibles au niveau de la direction de la Jirama ou du ministère de tutelle, n'apportent rien, si les coupures se poursuivent ou même s'aggravent de jour en jour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.