Cameroun: Franc CFA - De faux billets de banque en circulation au Cameroun

12 Novembre 2019

Il suffit d'être distrait pour se faire avoir. Un ami blogueur dont je préfère taire le nom ici a manqué de vigilance vendredi dernier à Douala. Il s'est fait tromper par un taximan. En lui remettant le reliquat, ce dernier a glissé un faux billet de 5000 FCFA. Ce n'est qu'à l'hôtel qu'il s'en est rendu compte. « Désolé monsieur, mais votre billet est un faux », constate le réceptionniste, qui le lui remet aussitôt.

Très calme, mon pote réalise qu'il s'est fait avoir par un conducteur de taxi de la métropole économique. « Bon ce n'est pas très grave, je vous fais un virement mobile money ».

Comme mon pote, plusieurs autres personnes ont découvert des faux billets de banque dans leur porte-monnaie. « Quand on me rembourse, je ne prends pas le temps de vérifier si les billets sont authentiques ou pas. Je mets seulement dans mon porte-monnaie », avoue Christophe K. Il a découvert plusieurs faux billets de 2000 FCFA dans son porte-monnaie il y a quelques semaines. Ce coup a finalement ouvert les yeux de la victime. « Je vais dorénavant vérifier tous l'argent qu'on me remet jusqu'aux pièces ». Notons que ces tromperies sont généralement faites par des personnes aux visages d'ange.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.