Congo-Kinshasa: NYB - Plus de 30 jeunes sortis de la rue appuyés pour une insertion professionnelle

Du désespoir à l'espoir d'un avenir glorieux. Plus de 30 enfants et jeunes dits de la rue ont bénéficié, le samedi 9 novembre 2019, des kits pour leur insertion professionnelle après avoir achevé leur formation professionnelle. En effet, c'est dans le cadre du programme de stabilisation des enfants et jeunes dits de la rue réunifiés dans leur famille, mis en œuvre par le Centre Ndako Ya Biso (NYB) de la Communauté du Chemin Neuf au Congo (CCNC) que ces enfants et jeunes ont retrouvé le sourire pour être réunifiés dans leurs familles respectives. Il sied de souligner que ce programme permet de soutenir, chaque année, l'apprentissage de 100 jeunes et enfants sortis de la rue.

En remettant les kits, le Père Stéphane Huart, Responsable de la Communauté Chemin Neuf au Congo, a souhaité à ces jeunes un avenir radieux.

"Il est très important, non seulement pour leur accompagnement social qui a fait que chaque enfant de la rue qui se trouve perdu ici, renoue ou intègre un cadre familial. Mais, également, leur donner un avenir radieux afin de pouvoir fonder un foyer qu'ils n'ont eu dans leur jeunesse", a laissé entendre le Père Stéphane Huart.

Pour ce faire, Fère Jean-Pierre Godding, Directeur du Projet Ndako Ya Biso a révélé que ces jeunes ont achevé leur formation en plusieurs domaines, à savoir : Coupe et couture, esthétique, maçonnerie, mécanique, mécanique- automobile, menuiserie, électricité et soudure. Au vu de tous les partenaires nationaux qu'internationaux, ces jeunes qui étaient hier délaissés par les parents, ont reçu des kits constitués de postes à souder, machines à coudre, matériels d'esthétique, serre-joints, truelles, brouettes et autres outils nécessaires pour les aider à lancer une activité autonome et devenir responsables de leur vie.

C'est la raison pour laquelle ils ont été encouragés d'exprimer les talents qu'ils ont pu découvrir en eux pendant la formation. Car, recevoir les kits, est une chose, et pratiquer en est une autre. Aussi, ils ont été interpellés à garder jalousement ces kits.

Certes, ces jeunes n'ont pas manqué de remercier leurs formateurs et saluer cette œuvre philanthropique de la Communauté du Chemin Neuf au Congo.

Flash

C'est depuis 2014 que la CCN a intégré la dimension insertion professionnelle et autonomisation des jeunes dans son programme de stabilisation des enfants et jeunes réunifiés dans leurs familles. Une démarche qui a redynamisé ce programme. Au total, 173 jeunes sortis de la rue sont déjà dotés des matériels et intrants en vue de s'installer professionnellement.

La formation professionnelle est un des outils importants utilisés par la CCN, en vue de stabiliser et autonomiser les jeunes dits de la rue réunifiés dans leur famille. Une méthodologie articulée autour de 3 grandes actions est utilisée pour ce faire. Premièrement, l'élaboration d'un projet de vie par l'éducateur sociale avec le jeune avant sa réunification et son inscription dans un centre de formation ou un atelier proche de son quartier. Une convention de formation est signée par le responsable du centre de formation, le parent responsable, Ndako Ya Biso et le jeune. Deuxièmement, le suivi régulier du jeune par l'éducateur social référent dans son lieu de formation. Troisièmement, l'appui à la recherche d'un stage et d'une installation professionnelle pour les jeunes qui ont achevé leur formation professionnelle.

L'importance de la formation professionnelle a poussé la CCN à ouvrir son propre centre de formation professionnelle, le CFP Saint Joseph, où sont placés une partie des jeunes suivis par NYB. D'autres, habitant dans des quartiers éloignés dudit centre ou souhaitant des formations différentes de celles proposées (les métiers du bâtiment ainsi que la Coupe et couture) sont placés dans d'autres centres d'apprentissage d'un métier.

 Ndako ya Biso

Ndako Ya Biso (NYB) est un centre d'accueil et de réinsertion des enfants de la rue développé par la Communauté du Chemin Neuf au Congo (CCNC). Ouvert depuis 2004, le centre a déjà pu réunifier plus de 2000 enfants dans leurs familles. A travers le travail réalisé, les objectifs recherchés sont les suivants : réintégration des enfants dans leur famille biologique ou d'accueil ; - stabilisation et consolidation des familles ; - sensibilisation du milieu à l'injustice subie par les enfants en vue d'un changement des mentalités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.