Congo-Kinshasa: Le silence de Fatshi

12 Novembre 2019

Depuis quelques temps, les relations entre le FCC et le CACH ne sont pas au beau fixe. Il suffit de voir leurs provocations de ces derniers jours pour s'en rendre compte. L'UDPS de Félix Tshisekedi et le PPRD de Joseph Kabila sont sur une pente glissante. Ténors de l'actuelle coalition au pouvoir, ces deux partis politiques étonnent plus d'une personne. Ils se comportent comme si de rien n'était. Et pourtant, ils ne se supportent pas mutuellement. C'est de l'hypocrisie pure et simple.

Comment peut-on évoluer dans un tel environnement politique ? A qui profite le jeu ? Ces deux interrogations taraudent l'esprit des Congolais qui veulent voir leurs conditions existentielles s'améliorer. Curieusement, on est en face d'une classe politique insouciante de la misère de son peuple. Elle se comporte comme si les Congolais vivaient dans de bonnes conditions. Au lieu de s'attaquer à l'essentiel, la coalition au pouvoir multiplie des stratégies allant dans le sens de bloquer la machine !

Incroyable ! Mais, vrai. Les scènes vécues le week-end dernier à Kolwezi et Kinshasa ne sont pas de nature à privilégier la paix au pays. Bien au contraire, ces actes provocateurs constituent un mauvais présage. Ils sont comparables à un arbre qui cache la forêt. Face à cette situation aux conséquences néfastes, les responsables des partis concernés doivent prendre des précautions. Ils ont le devoir d'inviter leurs militants à l'ordre et la discipline. En déchirant les effigies de l'ancien et actuel président de la République, les présumés auteurs de cet acte énervent la loi de notre pays.

L'heure n'est pas propice à la distraction. Encore moins au blocage. La RDC a besoin de la paix et de la concorde nationale pour son développement. Pour y arriver, les deux camps sont obligés d'éviter le jeu de cache-cache s'ils aiment le Congo et sa population. De son côté, Félix Tshisekedi doit jouer à la prudence. Qu'il ne cède pas au piège qu'on cherche à lui tendre. Que son silence soit une attitude de sagesse. Sinon, on risque de lui faire porter le chapeau en cas de dérapage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.