Ile Maurice: Promesses électorales - Priorité à la hausse de la pension de vieillesse

12 Novembre 2019

L'Alliance Morisien avait fait état, dans son manifeste électoral, des 15 mesures-phares qui seront appliquées rapidement. L'une de ces promesses est l'augmentation de la pension de vieillesse à Rs 9 000.

Comme cette pension est payable au début de chaque mois, d'ici une vingtaine de jours, les personnes âgées de 60 ans ou plus et ceux qui obtiennent une prestation sociale, notamment les veuves, recevront cette somme et un bonus équivalant à Rs 9 000. Donc au total, elles recevront Rs 18 000 pour décembre, par personne.

Par contre, rien n'a été confirmé au sujet de la pension de ceux âgés de 90 ans ou plus. Ils perçoivent actuellement une somme de Rs 16 210. Les explications du nouveau ministre des Finances sont attendues à ce sujet. Le salaire minimum sera, lui, revu en janvier. Un comité sera mis sur pied pour discuter du quantum auquel le salaire minimum sera fixé.

Le rapport du Pay Research Bureau sera rendu public probablement vers le mois d'octobre de l'année prochaine. Selon le syndicaliste Rashid Imrith, se fondant sur les discussions qu'il a eues au ministère des Finances avant les élections, c'est en janvier que les fonctionnaires obtiendront une avance de Rs 1 000. Et quand le rapport sera rendu public, les arrérages seront payés à partir de janvier 2020, en déduisant ces Rs 1 000 payées d'avance.

Autres mesures

Pour les manuels scolaires gratuits jusqu'au Grade 9, c'est au nouveau ministre de l'Éducation de confirmer si cela prendra effet en janvier 2020. Au niveau des autres mesures annoncées, comme un plan d'assurance pour les policiers, la création d'une Land Division à la Cour suprême, la création de 10 000 emplois dans la Fonction publique ou encore la mise sur pied d'un Youth Environment Council, elles prendront plus de temps avant d'être mises en pratique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.