Congo-Kinshasa: Après Kampala, Félix Tshisekedi à Paris et Berlin

11 Novembre 2019

Le chef de l'État a repris son bâton de pèlerin pour rencontrer des personnalités du monde en vue notamment de la pacification de l'ensemble de la République démocratique du Congo. Félix Tshisekedi a été le week-end dernier à Entebe, en Ouganda. Il participe dès ce lundi 11 novembre à un Forum sur la paix, à Paris, au coté du président français Emmanuel Macron. Ensuite, le chef de l'État se rendra à Berlin pour rencontrer la chancelière Angela Merkel.

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a quitté Entebe, en Ouganda, le dimanche 10 novembre pour Paris où il est attendu pour participer à la conférence sur la paix qui se tient du 11 au 13 novembre 2019, dans la capitale française. Au terme d'une visite d'État de 48 heures en Ouganda, le Chef de l'État congolais participera au forum sur la paix à Paris et devrait prendre la parole aux côtés de son homologue français, Emmanuel Macron, selon la presse présidentielle. Le Forum de Paris sur la Paix, ou Paris Peace Forum, aura lieu du 11 au 13 novembre 2019. À cette occasion, Paris va accueillir une trentaine de chefs d'État, de nombreuses associations et organisations internationales et divers représentants de la société civile.

La partie officielle de la visite française débute ce lundi 11 novembre par sa participation audit forum, selon la presse présidentielle. L'on sait que les questions de paix et de sécurité préoccupent énormément le Chef de l'État qui ne cesse de dire qu'il ne ménagera aucun effort afin que la paix soit rétablie sur toute l'étendue de son pays.

Bien avant de prendre son avion pour la France, le président Félix Antoine Tshisekedi a reçu, sur la terre ougandaise, des opérateurs économiques de l'Ituri et du Nord Kivu. Ces derniers lui ont fait part de leurs principales difficultés, notamment l'insécurité, le déficit d'infrastructures routières et énergétiques ainsi que la fuite des capitaux due à l'imperméabilité des frontières. La difficulté d'accès aux capitaux d'investissements tout comme la fiscalité a aussi été évoquée.

En réponse à ces préoccupations, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a dit tout mettre en œuvre pour traquer les forces négatives. Il s'est dit aussi « préoccupé » par le regain de violences à Minembwe. « Je ferai tout pour empêcher l'expansion de la violence », a-t-il dit.

En ce qui concerne les infrastructures routières, le président de la République s'est félicité de l'option levée à Kampala pour la modernisation des routes congolaises. D'autres axes tels que Komanda-Mahagi, Komanda-Kisangani rentrent dans ses prévisions.

Quant au problème de commerce transfrontalier illicite, le président de la République pense que l'intégration de la RDC au sein de la East African Community participerait à résoudre ce problème.

Arrivé le samedi 9 novembre en Ouganda, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a été reçu au State House (Palais présidentiel ougandais) d'Entebe par une parade d'honneur rythmée de 21 coups de canons. Le président Yoweri Kaguta Museveni était lui-même au perron pour accueillir son hôte de marque. Ensuite, les deux chefs d'État ont eu un tête-à-tête de plus d'une heure précédant une rencontre d'un plus haut niveau avec la présence de six ministres.

Dans le communiqué conjoint ayant sanctionné cette visite d'État, les présidents Tshisekedi et Museveni ont levé l'option de construire, dans les 24 mois, les routes Bunagana-Rutshuru- Goma, Mpondwe- Beni (977 km) et Goli-Bunia en vue de faciliter les échanges commerciaux transfrontaliers entre les deux pays.

Commentant cette décision, le président Museveni a indiqué que la pauvreté et le manque de routes favorisent l'insécurité. D'où l'urgence de matérialiser rapidement ce projet. La question sécuritaire a aussi retenu l'attention particulière des deux chefs d'État qui ont convenu de travailler en étroite collaboration pour s'attaquer au problème des forces négatives dans l'Est de la RDC.

Par ailleurs, le président Museveni a salué la demande de la RDC d'intégrer l'East African Community. Après son séjour parisien, le chef de l'État congolais se rendra en Allemagne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.